Nombre total de pages vues

dimanche 6 septembre 2015

Cours de management : Les facteurs qui influencent le style de direction. By www.SuperProfesseur.com

Thème 5. Le management stratégique : les choix en matière d’animation et de mobilisation des hommes

Chapitre 13. Comment s’exprime le pouvoir de direction des managers ?

Cours de management des organisations (STMG, Ecole de Commerce et de Management, Master, chef d’Entreprise, Entrepreneur, gestion des administrations, gestion des associations, Formation professionnelle...) avec www.SuperProfesseur.com et l’application mobile de Super Professeur :aideetreussite.superprofesseur.com

Le style de direction du manager dépend de plusieurs facteurs liés à la personnalité du dirigeant et aux caractéristiques de l’organisation.

Facteurs influençant le style de direction
Explications
La personnalité du dirigeant
Le caractère du dirigeant, sa personnalité influencent son style de direction. Un dirigeant au caractère tempéré, à l’écoute des autres aura tendance à favoriser un style consultatif ou participatif. Au contraire, le style autoritaire est souvent le fait de dirigeant qui n’aime pas partager le pouvoir.

Type d’organisation
Le type d’organisation influence le style de direction. Dans les administrations, les statuts des fonctionnaires étant définis par des textes officiels, il est très difficile de prendre des initiatives et d’envisager un management participatif.
La taille de l’organisation agit également sur le style de direction. En effet, lorsqu’une entreprise grandit, le dirigeant ne pouvant plus prendre seul toutes les décisions est contraint de partager son pouvoir et d’abandonner le style autoritaire ou paternaliste au profit d’un style participatif ou consultatif.

Culture de l’organisation
La culture de l’organisation regroupe l’ensemble des valeurs partagées par les membres d’une même organisation. Certaines organisations ont par exemple une culture de conflit où   les ordres de la hiérarchie sont systématiquement contestés par les subordonnés. Le dirigeant ne doit alors pas imposer ses décisions mais au contraire privilégier le partage et le dialogue pour éviter tout conflit qui risquerait de bloquer l’organisation.
Pour diriger, le manager doit également tenir compte de l’ambiance de travail et des caractères de ses collaborateurs. Ainsi, certains subordonnés ont besoin d’autonomie dans leur travail alors que d’autres n’aiment pas prendre de décision et préfèrent qu’on leur dicte ce qu’ils ont à faire.

L’environnement 
de l’organisation
De nos jours, les entreprises doivent constamment s’adapter à un environnement instable. Dans ce contexte, un style participatif en favorisant les prises d’initiative permet à l’organisation d’être souple et réactive, mais un style autoritaire peut également se révéler efficace car les décisions seront prises plus rapidement.





Enregistrer un commentaire