Nombre total de pages vues

lundi 19 mars 2012

Ne pas boire, ne pas manger, être fatigué, ne pas dormir... : de la course à pied pure et dure pour sortie longue de 2h07 préparation marathon de Paris 2012 !!!

Hello très chères lectrices et chers lecteurs ;-)

Paris, dimanche 18 mars 2012

Ce dimanche matin, je ne me sentais pas très bien au réveil, mais il n’était pas question que je rate la plus grosse sortie longue de la préparation marathon de Paris qui aura lieu le dimanche 15 avril 2012.

Je suis arrivé un peu en avance au stade pour me changer vers 9h50. J’aurais bien aimé voir le soleil, mais c’était mort. J’ai même évité la pluie de justesse ! Il y a vraiment des jours où rien ne va…

Sachant que j’allais faire une grosse sortie longue, je m’étais préparé à vivre l’Enfer dans le monde maléfique de la course à pied. Aie !

Avant de commencer, l’entraîneur m’annonça qu’il avait un nouveau parcours pour l’accélération à allure marathon ! Déjà que je ne me sentais pas bien, j’avais l’impression que j’avais obtenu mon billet directement pour l’Enfer en apprenant la surpris…


Je ne suis pas mort pendant cette sortie, mais bon c’était long surtout que je n’étais pas sûr d’aller au bout en ayant mangé une chose que mon organisme ne supportait pas trop la veille.


A 10h06, c’était parti pour le footing d’échauffement dans le bois de Vincennes :

Durée : 23’35’’
Distance : 4,01 km
Vitesse : 5’53’’/km
Calories : 254

A 10h36, nous avons pu commencer l’accélération à allure marathon :

Durée : 1h22’29’’
Distance : 20,26 km
Vitesse : 4’04’’/km
Calories: 1289


Km 1: 4’01’’
Km 2: 4’12’’
Km 3: 4’02’’
Km 4: 3’55’’
Km 5: 4’02’’
Km 6: 4’02’’
Km 7: 4’03’’
Km 8: 4’07’’
Km 9: 3’59’’
Km 10: 4’02’’
Km 11: 4’12’’
Km 12: 4’01’’
Km 13: 4’01’’
Km 14: 4’14’’
Km 15: 4’13’’
Km 16: 4’16’’
Km 17: 4’07’’
Km 18: 3’55’’
Km 19: 3’57’’
Km 20: 3’56’’
258 m: 56’’


Enfin à 12h02, le footing de récupération bien plus fatiguant que l’accélération malgré l’allure très tranquille :

Durée : 23’23’’
Distance : 3,90 km
Vitesse : 6’02’’/km
Calories : 247


Sensations pendant la séance

Il y a eu des endroits où j’ai eu l’impression de ne pas avancer sur ce nouveau parcours si bien que j’ai sollicité les quadriceps. Je me suis surtout aussi abstenu pour pouvoir arriver au bout de la séance sans m’arrêter parce que c’était la dernière grosse sortie longue et il n’était pas question que je la rate.

 Proche de l’Enfer, j’ai échangé avec un vétéran qui s’est blessé un peu à cause de moi parce qu’il avait voulu me suivre dans les côtes lundi…Cela me rassure qu’il a pu faire cette sortie longue jusqu’au bout et qu’il a hâte de revenir demain pour des côtes…


La sortie longue en elle-même était sympa, mais bon je ne me sentais pas et j’ai dû me serrer les dents pendant ces 20,250 km d’accélération. C’est la seule petite satisfaction !!!


A très bientôt pour la suite… ;-)


Ronald Tintin
Enregistrer un commentaire