Nombre total de pages vues

samedi 19 novembre 2011

Benetton a encore frappé très fort avec sa nouvelle campagne publicitaire baptisée “Unhate” pour lutter contre la haine et le Vatican choqué

La marque italienne Benetton a encore frappé très fort avec sa nouvelle campagne publicitaire baptisée “Unhate” pour lutter contre la haine dans laquelle on peut y voir, entre autres, un photomontage du pape Benoît XVI embrassant sur la bouche l’imam de la grande mosquée du Caire, Mohamed Al-Tayeb.

 Le Vatican parle d’une « offense faite au Saint-Père » et la marque a alors décidé de retirer cette affiche de sa campagne.




Amour et tolérance ! Probablement les maîtres mots des créateurs de la dernière campagne de publicité de Benetton. Car c’était bel et bien le message que voulait faire passer la marque italienne. On pouvait d’ailleurs le comprendre dans le titre. Baptisée « Unhate », littéralement « ne pas haïr », la dernière campagne de Benetton vise à « combattre la culture de la haine sous toutes ses formes ». Et pour cela, Benetton n’a rien trouvé de mieux que de présenter une série de photomontages, dont l’un représente le pape Benoît XVI embrassant sur la bouche l’imam de la grande mosquée du Caire, Mohamed Al-Tayeb. La marque italienne souhaitait à coup sûr faire dans la provocation, ce qui a d’ailleurs bien fonctionné. Le Vatican, choqué par cette campagne, a tout de suite réagi en qualifiant cette image d’ « offense faite au Saint-Père à des fins commerciales ».

Benetton, ayant pris conscience du choc subis par l’Eglise catholique, a décidé de retirer de sa campagne le photomontage du Pape. Mais qu’en sera-t-il des autres affiches, qui doivent être placardées un peu partout dans le monde ? Car si cette image (anti)religieuse est supprimée, les autres montrant des dirigeants politiques ne le sont pas. On pourra donc y voir le président de la République Nicolas Sarkozy embrassant son homologue allemande Angela Merkel, ou encore Barack Obama avec le Premier ministre chinois Hu Jintao. Nettement plus emblématique pour une campagne intitulée « Unhate », le bisou à pleine bouche entre Mahmoud Abbas et Benyamin Nétanyahou sera lui-aussi affiché. En tout cas, cette nouvelle campagne n’est pas faite pour plaire à tout le monde. Christine Boutin, présidente du parti chrétien démocrate, appelle même au boycott de la marque Benetton.

What does UNHATE mean? UN-hate. Stop hating, if you were hating. Unhate is a message that invites us to consider that hate and love are not as far away from each other as we think. Actually, the two opposing sentiments are often in a delicate and unstable balance. Our campaign promotes a shift in the balance: don’t hate, Unhate.


What does UNHATE mean? UN-hate. Stop hating, if you were hating. Unhate is a message that invites us to consider that hate and love are not as far away from each other as we think. Actually, the two opposing sentiments are often in a delicate and unstable balance. Our campaign promotes a shift in the balance: don’t hate, Unhate.



 
What does UNHATE mean? UN-hate. Stop hating, if you were hating. Unhate is a message that invites us to consider that hate and love are not as far away from each other as we think. Actually, the two opposing sentiments are often in a delicate and unstable balance. Our campaign promotes a shift in the balance: don’t hate, Unhate.
Enregistrer un commentaire