Nombre total de pages vues

lundi 14 février 2011

Les FOUlées de Vincennes (le récit de Ronald Tintin) : Repartir de zéro, Filles, Plaisir,…et nouveau record !!! Merci ;-)

Les FOUlées de Vincennes 2011 : Repartir de zéro, Filles, Plaisir,…et nouveau record !!! Merci ;-)


I tell the World Running is good J I’ve never felt so strong !!! I’m in the place to do my best and have a great time with you !!! Thank you :-)

Comme l’époque est à la révolution en ce  début 2011, j’ai considérablement changé ma façon de courir en repartant de zéro et en gardant que le bon côté des choses !!! Avant de penser à courir pour la performance, j’apprends déjà à courir en m’amusant et ce serait déjà super pour mon modeste niveau J

Après 3 mois sans compétition et ayant laissé tomber la course à pied pour voir autres choses car il n’y a pas que cela dans la vie, je reviens dans le monde de la course à pied en reprenant tout à zéro en 2011 !!! ;-)

Tout en essayant de courir cool, je me fixe donc mes propres règles du jeu puisque c’est avant tout un divertissement :-) C’est donc un retour à mes premiers amours parce que c’était cela qui me motivait avant de m’être écarté du droit chemin. Pour progresser, je pense que je devais retrouver le même gros délire qu’à l’époque où je courais juste pour faire plaisir à une personne. Tout n’a pas été si facile, mais je vais mieux en ce début 2011 où je sors de mon silence et je suis surtout plus tourné vers les autres !!!

Faisant profil bas, je me dis que je suis lent et c’est grâce à cela que je cours naturellement en prenant cela pour un amusement. Je ne suis pas fataliste ou pessimiste, mais juste réaliste en me répétant avec lucidité :

« Pas d’illusion, pas de déception ! »

Ce n’était pas prévu que je revienne sur 10 km et cette distance ne m’a jamais attiré, mais bon j’avais envie de voir si j’étais capable de faire un résultat correct sur cette distance parce que tout est relatif en regardant ce qui se passe autour de moi !!! Courir n’est pas la mort et encore moins la choses la plus difficile dans notre bas monde.

De toute façon, je dois m’améliorer sur 10 km pour être en mesure de faire des courses correctes sur Semi Marathon et Marathon. Bref, je repars de rien pour une nouvelle histoire et avec une très grande modestie parce que cela reste que du divertissement !!! :-)

Pourquoi me voiler la face !!!!????
Je n’ai pas honte de dire que je ne me fatigue pas trop et que j’ai souvent l’esprit ailleurs pendant une course …Je n’ai à priori pas les capacités pour courir comme tout le monde et je fais avec. L’essentiel est que je reste moi-même en essayant de courir sans me prendre la tête !!!


Rapport de force et détente pour ce retour sur 10 km


Vincennes, samedi 5 février 2011 vers 13h

J’aurais eu effectivement des regrets si je n’avais pas pris le départ des FOUlées de Vincennes 2011. J’étais motivé avec le sourire avant de retirer mon dossard le samedi vers 13h.

Tout allait bien et je n’aurais jamais pensé que j’allais avoir un rapport de force avec  cette jeune femme. Cela ne lui coûtait rien de me laisser partir en SAS préférentiel moins de 40 minutes, mais elle a voulu se prendre trop au sérieux et elle m’a vraiment cassé les couilles avec ses règlements.

Pour éviter de me prendre la tête avec elle parce que l’ambiance était tendue,  j’avais finalement décidé de ne pas prendre le départ avec un dossard de 50 minutes. J’avais envoyé un message à l’entraîneur pour lui annoncer que je laissais tomber les FOUlées de Vincennes.

« Cher entraîneur,

J’étais motivé pour faire les Foulées de Vincennes (10 km), mais cela ne sert plus à rien que je me déplace puisque je ne serai pas dans le SAS préférentiel moins de 40 minutes. Tant pis donc pour les 12 euros jetés par la fenêtre parce cela ne m’intéresse vraiment pas de courir avec la foule.

Je n’ai pas pensé à envoyer un justificatif de résultat avant le 23 janvier 2011 et on m’a dit lors du retrait des dossards :

« C’est trop tard pour faire les modifications de ton dossard. »

Ne voulant pas me prendre la tête avec les bénévoles pour si peu parce que je n’ai pas respecté les délais, je préfère donc ne pas du tout prendre le départ avec un dossard de 50 minutes sachant que je ne pourrai pas faire une belle course.


Je vais continuer à m’entraîner pour le Semi marathon de Paris où je pourrai prendre le départ avec sérénité. Bien sûr que cela n'agace un peu parce que je ne pourrai pas faire un autre 10km d'ici là et que je n'aurai pas l'occasion de me tester sur cette distance.

A demain à l'entraînement,

Ronald. »


Paris, samedi 5 janvier 2011 vers 19 h

Dans le 16ème arrondissement, j’ai oublié mon bonnet préféré noir où c’est indiqué Ronald Tintin. Cela m’attristais parce que je l’aimais bien, surtout qu’il me protégeait du froid. Sni snif snif ! Cela me dérangeait de courir sans lui.

De l’autre côté, je me sentais bien parce que j’étais merveilleusement bien accompagné. J’étais ravi de revoir l’une de mes rares grandes championnes que j’apprécie et que je respecte beaucoup !!! ;-) Je pense que cela joue sur le plan psychologique d’échanger avec une personne qui peut me comprendre et avec qui j’arrive à rester simple. Inconsciemment, j’avais aussi envie de courir pour lui annoncer un résultat correcte.

Grâce aux bons moments passées l’après-midi avec des personnes adorables qui étaient à mon écoute et aussi le message de l’entraîneur le samedi soir, j’avais décidé finalement de prendre le départ avec la ferme volonté de partir dans le SAS préférentiel  et ce n’était pas cette jeune fille qui allait m’en empêcher.

Pour un peu mettre la pression, l’entraîneur m’avait dit que je devais au moins faire 37’30’’ pour ces 10 km après la séance à vitesse spécifique du vendredi 28 janvier 2011 !!! ;-)

Alors que mon meilleur temps officiel sur 10 km en traînant les pieds était 39'39’’, j’avais l’impression que cela allait être super dur de tenir 16 km/h et je pensais que j’allais courir en me faisant mal…Autant vous dire que je ne sous-estimais pas l’effort parce qu’il y avait une grande différence de courir entre 15 km/h et 16 km/h. Ma grande modestie et ma sagesse légendaire me donnaient l’impression que j’allais enfin courir avec la douleur. Je suis devenu si raisonnable que je me dis :

« L’essentiel est que j’avance sans jamais reculer et surtout prendre du plaisir ! Maintenant, je suis devenu trop vieux et je laisse le chrono aux jeunes en prenant le temps de me détendre !»

Arriverai-je à terminer ces FOUlées de Vincennes sans avoir mal ?


9 km cool pour 1 km de dépassement de soi !!!

Cela faisait 2 ans que je n’avais pas fait de 10 km officiel. Pour être honnête, j’avais failli ne pas prendre le départ de ces FOUlées de Vincennes après m’être un peu pris la tête avec cette jeune femme au retrait des dossards et aussi 3 minutes avant la course. C’est la première fois que le courant n’est pas passé entre une femme et moi lors du retrait des dossards. C’est triste parce que cela a gâché un peu le plaisir.

Désolé donc pour elle parce que l’un des responsable Top Chrono m’avait autorisé à partir dans le SAS préférentiel même si je n’avais qu’un dossard de 50 minutes. Ce n’était pas grave si je partais avec les moins de 40 minutes sachant que beaucoup ne tiendront pas le 15 km/h qui restent la barrière psychologique pour ces messieurs en quête de performance. Je me rappelle qu’au Semi Marathon de Boulogne qu’un certain nombre n’avait pas respecté leur engagement en faisant les moins de 1h25.

Tout n’étant jamais si négatif avec moi, j’étais ravi d’avoir rencontré et pu échanger avec Emmanuel Jaeger !!! ;-) J’avais entendu parler d’elle, mais je n’avais jamais eu l’occasion de la voir en chair et en os. Moi, j’aime bien rencontrer des jeunes femmes très fortes et super adorables qui sont des concurrentes redoutables pendant la course !!! :-)

Cela m’a aussi permis de retrouver mes partenaires d’entraînements du club Athletic Cœur de Fond et une autre connaissance avec qui j’avais discuté lors du dernier  Semi marathon de Boulogne 2010.

Je n’ai pas échappé à la question du jour :

« Tu vises quel chrono sur ce 10 km, Ronald ? »

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai répondu naturellement autour de 37’30’’ comme si c’était n’était pas grand chose avec le sourire :-) Je ne savais pas du tout à quelle vitesse que cela correspondait. Cela ne me parle pas de toute façon et c’est cool J

Je n’avais certes pas l’esprit à courir pour la performance et j’étais aussi trop couvert, mais j’ai adoré ma superbe balade dans le bois de Vincennes. Trop coooool !!!


Dimanche matin à 10h40, c’est le départ !!!

C’est super de voir le regard des autres concurrent (e) s avant le départ !!!

Moi, je n’ai eu aucune pression et j’avais décidé d’aller cool en gardant à peu près la même vitesse et en pensant que je devais juste éviter de ne pas trop me perdre dans mon imagination. Chacun ses difficultés quoi !!!

1er kilomètre :

Cela m’a grave agacé parce que mon GPS m’a encore lâché.
« Putain de bordel ! Cela me fait chier ! Je n’ai vraiment pas de chance.»

Cette perte de temps à essayer de faire fonctionner le chrono m’a permis de ne pas partir vite.

J’ai mis 3’40’’ pour le premier km, soit à peu près du 16,4 km/h. C’était un départ correct.

Du km 2 au km 9

Je n’ai jamais été dans la course et je me suis laissé un peu trop aller. Ce n’est pas pour moi le 10 km parce que je ne sais pas courir en étant au taquet. J’ai eu le sentiment que j’étais un touriste parmi des coureurs trop concentrés. Ce n’est pas drôle parce que personne ne parle alors que courir devrait rester un plaisir. Comme je ne me fatigue pas trop, c’est sans doute pour cela que cela me relaxe !!!

J’étais aussi trop couvert et je n’ai pas eu de bonnes sensations. J’ai commis des erreurs et j’ai assumé. Tant pis donc pour la grosse performance. Sni snif snif !

J’étais sans repère ! Soudain, l’entraîneur me dit vers le 4ème km :
« C’est très bien, ton temps de passage est 14 minutes… ! »

Sans doute parce que j’avais bien mémorisé l’allure qui ne me demandait pas trop d’effort, je pensais que je ne devais pas être loin du 15,5 km/h. J’ai pris mon temps en estimant que la course est fini à partir du 5ème km. Pas étonnant que je mets plus de temps pour la 2ème partie du 10 km puisque je traîne les pieds.

« Ce n’est pas que je n’aime pas faire des efforts, mais je trouve que ce n’est pas naturel de courir sans s’arrêter. Même marcher parfois me paraît pas si naturel que cela avec la fatigue. »


Dernier kilomètre : plaisir intense et vive les femmes ;-)

Courant dans mon confort en refusant de lever les pieds pour aller plus vite parce que je ne voulais pas me faire mal, j’ai entendu le public qui criait juste avant d’attaquer le dernier kilomètre dans un virage :
« Allez Emma ! Allez Emma !»

Cela me faisait plaisir de savoir qu’Emmanuelle Jaeger n’était pas loin !!! Cela m’a permis de courir réellement sans me retenir. Je la remercie car c’est un peu grâce à elle si je me suis enfin décidé à me faire un peu mal pour terminer très fort la course ;-) J’ai eu vraiment chaud pendant 1 km ! Cela ne me dérange absolument pas de me faire battre par des femmes très fortes et c’est même un honneur pour moi J D’ailleurs ma façon de courir est très largement influencée par les femmes. Plus les distances s’allongent, plus j’ai des chances d’être loin derrière la meilleure et c’est un peu grâce à ces filles adorables que j’ai appris à courir en prenant plaisir !!! Cela me tire aussi vers le haut ;-)

Voyant enfin que c’est bientôt la fin de la course, j’ai pensé à l’entraîneur qui me voyait au moins en 37’30’’. Pour lui donner raison, j’ai fourni un dernier gros effort !!! ;-)

J’ai pensé aussi à cette jeune femme à qui j’avais envie d’annoncer que j’ai tenu les 16 km/h sur 10 km.

Je reconnais que je n’ai pas bien couru  sur ce 10 km, mais je m’étais dépassé en donnant tout ce que j’avais au dernier kilomètre. Personne ne pourra me demander avec une certaine déception :

« Où est passé le vrai Ronald Tintin ? »

Combatif, je n’ai rien lâché au dernier kilomètre en pensant aux autres et uniquement à la ligne d’arrivée.  J’ai donc respecté mon engagement cette fois pour mon retour sur le 10 km même si j’avais failli ne pas prendre le départ encore à cause d’une fille !!!

J’étais trop content de connaître l’excellent résultat de mes partenaires d’entraînements du club Athletic Cœur de Fond, d’Emmanuelle Jaeger de l’Azur Olympique Charenton Athlétisme et aussi toutes les autres personnes dont j’ai eu la chance de croiser après l’arrivée !!!

Finalement, c’était un super entraînement ces FOUlées de Vincennes 2011. Pour être honnête, je n’ai pas eu l’impression d’avoir réellement couru. Par principe, j’évite de me mentir à moi-même et aux autres. Ma course ne pourra jamais se résumer à un simple chrono parce que cela va bien au-delà. Même sur un 10 km, je vis des aventures et c’est trop puissant !!!


Tout simplement merci et Gloire à la course à pied !!!

Je n’oublie pas d’où je viens ! J’étais juste capable de faire 100 – 200 m et il ne fallait pas me demander plus! Puis, il y a eu au moins une personne (dès le début, c’est une fille qui est à l’origine de mon gros délire depuis 2007) qui était assez folle pour penser que je pouvais aller au-delà. Comme elle me faisait confiance, j’ai donc voulu essayer en y mettant tout mon cœur pour lui donner raison. C’est elle qui m’avait aussi fait comprendre que je pouvais lui faire plaisir en continuant à courir :-)

Je suis assez fier de moi  avec ce nouveau record personnel officiel parce que je suis passé de 39’39’’à 37’28’’ sur 10 km aux FOUlées de Vincennes !!! Je n’aurais jamais pensé tenir les 16 km/h. C’est loin d’être parfait et je suis trop cool, mais je suis en train de progresser lentement et en prenant du plaisir…

Restant simple et modeste, je trouve que je ne cours pas vite. Mais bon, j’ai beaucoup de plaisir en courant à mon rythme et c’est cela l’essentiel !!! Je pense que courir n’est que du plaisir quand on court à son vrai niveau sans vouloir suivre les autres. Même si je cours en essayant de ne pas finir dernier, je trouve que les derniers sont formidables et qu’ils ont plus de mérite que moi. C’est tout un art de courir à 7 km/h et je vous dis un grand bravo parce que c’est vous qui avez raison de prendre le temps de profiter de chaque kilomètre !!! J

Par respect pour les personnes qui m’encouragent, je ne peux pas ignorer la performance. Je ne sais pas si j’ai des capacités pour être un bon coureur car je suis trop cool, mais j’essaye de faire des courses correctes en m’amusant !!! :-)

Encore un dernier petit remerciement à l’entraîneur qui a fait un footing cool de 25 minutes avec moi après ces FOULées de Vincennes. Un excellent entraînement quoi pour le mental !!!

Mille mercis pour vos encouragements et ça fait chaud au cœur pour m’améliorer encore plus vite en 2011 :-) Je cours en me divertissant grâce aux autres et j’en suis reconnaissant. En 2011, la révolution est donc en marche parce que j’avance avec les autres et courir est un sport collectif avec une place une très importante pour les relations humaines !!! Au fond, je suis avant tout un faiseur de spectacle qui essaye de rendre la course à pied vivante même si c’est très difficile…

A bientôt pour la suite de l’aventure avec le Semi Marathon de Paris (6 mars 2011) et ayez des bons moments en courant sur la route, la piste ou dans la nature ! La chose la plus cool est tout de même de rester sans rien faire, lol et bises ;-)

I tell the World Running is good J I’ve never felt so strong !!! I’m in the place to do my best and have a great time with you !!! Thank you :-)


Ronald Tintin

http://www.ronaldtintin.com/70.html
Enregistrer un commentaire