Nombre total de pages vues

dimanche 30 janvier 2011

Foulées de Vincennes 2011 (J- 7) : Footing long de 1h20 dans le bois de Vincennes !!!

Avec le froid sec de ce matin, c’était dur de courir dans le bois de Vincennes ! Heureusement qu’il y a le bonnet, la polaire et les gants pour me protéger. Super footing de 1h20 avec 4,5 km d’accélération à 15,5 km/h !!! Pour moi, c’est excellent pour tester mon mental et ma motivation !!! 


Vers 10h du matin, j’ai commencé à faire mon footing long du dimanche. Ce sera la dernière séance avant de me reposer pour les Foulées de Vincennes du 6 février 2011.

1)      Footing d’échauffement cool de 30’ pour 5,5 km
2)      Accélération de 4,5 km à 15,5 km/h
3)      Footing de récupération de 26’ pour 4,62km à 10,4 km/h


C’était une séance bien cool malgré le froid. Vers la fin, il y avait même du soleil !!!

Ronald Tintin

samedi 29 janvier 2011

jeudi 27 janvier 2011

Etes-vous choqué qu’un jeu puisse être fondé sur le licenciement de salariée ?

VOIX EXPRESS

Etes-vous choqué qu'un jeu puisse être fondé sur le licenciement de salariés ?


Propos recueillis par Cyril Peter | 27.01.2011, 07h00
Demba Diakhité
51 ans
Ouvrier
Rouen (76)
« Oui. On ne peut pas plaisanter avec ces choses-là. Ce n’est vraiment pas le moment :70% de mes amis viennent d’être licenciés. Il ne faut pas avoir d’humour pour inventer un jeu pareil. Je ne jouerai jamais à ce jeu de cartes.
Cela ne me ressemble pas. Je n’aimerais pas me mettre dans la peau d’un cadre peu scrupuleux. »

Ronald Tintin
30 ans
Professeur en management
Paris (XXe)
« Non. Certes, les gens sont sadiques. Mais ce jeu va faire un carton. Personnellement, je n’en vois pas l’intérêt. Cela ne m’amuse pas car il ne correspond pas du tout à mes principes. Mais je trouve l’idée intéressante. L’argent est roi dans notre société. La solidarité est une valeur qui se perd. L’inventeur a dû réfléchir. »

Nadine Voisin
61 ans
Retraitée
Caen (14)
« Complètement, oui. Je trouve que c’est une très mauvaise idée. Ce n’est pas instructif. C’est un concept débile et dangereux. Il n’y a rien de social là-dedans. C’est bien la preuve que notre société va mal. On ne sait plus quoi inventer! Comment peut-on imaginer un jeu pareil? Il ne faut vraiment pas avoir peur du ridicule. »

M.-Louise Dubois-Koné
30 ans
Professeur des écoles
Vernon (27)
« Oui, même s’il faut savoir prendre du recul. A première vue, le jeu est mesquin et provocateur pour les salariés qui se font licencier à tour de bras. Le second, voire le troisième, degré ne me saute pas aux yeux mais cela a le mérite au moins de susciter le débat. Cela pourrait être une bonne idée cadeau pour son patron. »

Laure Martin
18 ans
Lycéenne
Asnières-sur-Seine (92)
« Oui. Ce n’est pas humain. Il s’agit de choses sérieuses. On ne peut pas rire de tout. L’inventeur de ce jeu ne s’est pas rendu compte des conséquences. Certaines personnes peuvent être blessées. Mieux vaut prendre ce jeu à la légère mais je ne suis pas convaincue. Cela ne me fait pas rire du tout! »
Le Parisien

Quand licencier ses salariés devient un jeu de société "Plan social"

Incarnant des actionnaires sans scrupules, les joueurs de Plan social doivent virer tous leurs salariés. Cynisme ou dénonciation du capitalisme sauvage ? A vous de juger.


Jannick Alimi et Séverine Cazes | 27.01.2011, 07h00


Bien sûr, on aurait pu passer sous silence la mise sur le marché de ce jeu de société. Un de plus… Seulement voilà. Il a suffi de quelques semaines pour que la société Arplay, qui a créé et édité « Plan social », soit en rupture de stock. C’est dire la popularité de ce jeu très spécial.
« Plan social est un jeu impitoyable qui réveillera vos instincts prédateurs et votre cruauté intrinsèque », explique, avec un cynisme non dissimulé, John-Harvey Marwanny, pseudonyme du patron de la maison mère d’Arplay.
« Plan social » serait donc une sorte de Dallas à la française où les cartes remplacent la pellicule et la société ultralibérale l’entreprise familiale de « J.R Ewing ». Un jeu qui résonne d’autant plus fortement — violemment? — qu’en ces lendemains de crise profonde, les joueurs endossent les habits noirs d’actionnaires qui n’ont qu’un objectif : se débarrasser à tout prix des salariés pour délocaliser… S’il semble difficile de prendre ce jeu au premier degré, se détendre en jouant sur le malheur social des autres n’est politiquement pas neutre.
« Si cela permet d’éduquer les gens, c’est tant mieux. Ce jeu devrait même être enseigné dans les grandes écoles de commerce qui forment les futurs patrons. Il permet de dénoncer le capitalisme devenu fou », estime Edouard Martin, syndicaliste CFDT chez ArcelorMittal, lui-même confronté à de nombreux plans sociaux, notamment à Gandrange (Moselle). Du côté des dirigeants, le son de cloche est différent. « Ce n’est pas notre vision de l’entreprise, dénonce-t-on chez Croissance Plus, une organisation patronale. Nous sommes là pour créer des emplois, pas pour les détruire. »
Quel message l’emportera sur l’autre? La dérision ou la dénonciation? Sur son site, Arplay explique que les achats chez eux servent à financer l’écologie et les jeux solidaires. Sur le sien, JH Marwanny explique qu’il est le spécialiste du développement personnel sans douleur. Ses autres publications : « CommuNIQUEZ efficacement les AUTRES » (sic) et « le Guide pratique des lettres d’insultes ». Vous avez dit provocation?

Le Parisien

mardi 25 janvier 2011

Foulées de Vincennes : 6 février 2011 (9ème édition), Sortir à Paris

Date : Dimanche 06 Février 2011
Lieu : Cours Marigny, parvis de l'hôtel de ville - Vincennes (94300)
Distances : 10 km
Départ : 10h45
Informations :

Le 10 km est qualificatif au championnat de France, pour cela le parcours à été modifié, beaucoup plus roulant et le départ se fait sur les deux allées du cours Marigny. Des dossards de couleur sont attribués par temps de référence sur présentation de justificatif, SAS élite, préférentiel, 50’’ et 1h.

Pour cette édition les Foulées de Vincennes connaissent des nouveautés :
-5 Km Course en couple départ 9h sur une allée du cours Marigny
-5 Km individuel départ 9h sur une autre allée du cours Marigny
-le regroupement s’effectue sur une grande Avenue après 1 Km de course

Tracé dans les rues de la ville et en bordure du bois de Vincennes, le parcours emprunte de larges avenues sur une boucle de 5 km. Le village et les animations sur le parvis de la mairie donnent un côté festif à la manifestation. Le départ et l’arrivée sur le cours Marigny apportent la touche finale à la beauté de l’évènement. Chaque arrivant se voit attribuer d’un T-shirt avec le logo de la course et une médaille.

Informations pratiques:
Accès:
Métro: Château de Vincennes (ligne 1)
RER: station Vincennes.
Bd. Périphérique sortie «Porte de Vincennes»
A4, Sortie «Joinville»

Pour plus de renseignements :
Sport Passion Organisation
Tél :  06 37 59 89 47 


Ronald Tintin

dimanche 23 janvier 2011

Ce matin, très beau footing de 1h26 dans le bois de Vincennes avec 7 km d’accélération pendant 27 minutes !!! Je suis assez fier de ma dernière de la semaine et place au repos bien mérité :-)

Dimanche 23 janvier 2011

Ce matin, très beau footing de 1h26 dans le bois de Vincennes avec 7 km d’accélération pendant 27 minutes !!! Je suis assez fier de ma dernière de la semaine et place au repos bien mérité :-)

Avec la séance de Vendredi et le renforcement musculaire de samedi, cela ne sert à rien de vouloir courir vite ce matin. Pour l’accélération sur 7 km, je me suis contenté de courir à 15 km/h parce qu’il faut aussi savoir laisser le corps se reposer.» !!!


Déroulement de la séance Footing long

1) Dans le bois de Vincennes, footing d’échauffement de 35 minutes à 10,7 km/h .
Distance : 6,25 km
Calories : 399

2) Accélération sur 7 km pendant 27 minutes

-         km 1  en 4’14’, soit 14,1 km/h (je suis parti lentement)
-         km 2 en 3’46’’, soit 15,9 km/h (j’ai retrouvé le 15 km/h)
-         km 3 en 3’54’’, soit 15,4 km/h
-         km 4 en 3’51, soit 15,5 km/h
-         km 5 en 3’51’’, soit 15,6 km/h
-         km 6 en 4’41’’, soit 16,3 km (juste pour le plaisir)
-         km 7 en 3’50’’, soit 15,6 km /h.


Ce n’est pas une course et j’évite de faire des excès de vitesse en pensant à la récupération !!!

3) Footing de récupération cool de 26 minutes à 11,3 km/h dans le bois de Vincennes

Distance : 5 km
Calories : 319


Cela fait plaisir d’avoir terminé bien la dernière séance de la semaine.

A très bientôt pour la suite de l’aventure ;-)

Ronald Tintin

samedi 22 janvier 2011

Séance à vitesse spécifique de 2 × (1000 – 2000 – 1000) !!!

vendredi 21 janvier 2011

Le froid est revenu avec la baisse de température, mais je vais bien mieux sur le plan physique et le mental suit !!! Ce soir, j’ai bien aimé la séance de 2 × (1000 – 2000 – 1000) à 16 km/h et je suis assez satisfait car j’ai l’impression de progresser !!! :-)


Vers 19h30, j’étais motivé pour faire la séance malgré le froid. J


Voici le déroulement de la séance à vitesse spécifique (8000 m)

1)      Footing d’échauffement de 19 minutes à 11 km/h pour 3,48 km.

      2) Séance à vitesse specifique de 2 × (1000 – 2000 – 1000) = 8000 m

Série 1

-         1002 m en 3’41’’, soit 16,6 km/h
-         2005 m en 7’43’’, soit 16 km/h
-         1001 m en 3’35’’ soit 16,9 km/h


Série 2
-         1000 m en 3’34’’, soit 16,8 km/h
-         2000 m en 7’40’’, soit 16,1 km/h
-         1000 m en 3’34’’, soit 16,8 km/h


Tout s’est bien passé malgré le froid et ce vent très désagréable. J’ai fait ma séance seule en essayant de bien mémoriser l’allure pour la prochaine course.

Me sentant trop bien, j’étais chaud pour continuer après le dernier 1000 m !!!

Juste pour le plaisir d’encourager l’entraîneur et 2 autres camarades qui était sur le point de terminer leur dernier 1000 m, je les ai accompagné sur la fin :
382 m en 1’18’’, soit 17,6 km/h !!! :-)

      3) Footing de récupération cool de 8 minutes à 10 km/h

Avec la baise de température, je n’ai pas traîné pour rentrer chez moi dès que j’ai terminé la séance pour être bien au chaud ;-)


Je vais mieux physiquement et mentalement, mais j’ai surtout le plaisir de courir avec le sourire.

Je ne sais pas ce que je pourrai viser sur le 10 km de Vincennes (6 février 2011) et je m’adapterai en fonction de la situation. Cela ne m’intéresse pas de le savoir car rien n’est jamais acquis dans le sport et c’est bien qu’il y ait du suspens !!!


A bientôt pour la suite de l’aventure ;-)

Ronald Tintin

jeudi 20 janvier 2011

une séance de VMA courte 5 × (400 + 200 + 200 m) + 400 m !!!

Ce soir, j’ai fait une séance de VMA courte 5 × (400 + 200 + 200 m) + 400 m !!! C’était un peu long les 400 m, mais j’étais régulier en courant à 20 km/h en moyenne. Bien sûr que ce n’est pas grand-chose, mais j’ai couru en ayant beaucoup de plaisir J


Le plus difficile est de commencer avec moi. Heureusement que je suis motivé !!! Il y a tout de même une grande différence de courir juste pour le plaisir en faisant un footing que d’aller faire du fractionné. Mais bon, je m’efforce d’être présent pour la séance sans trop m’enflammer.

Comme il n’y a pas que la course à pied dans la vie, je n’ai pas pu m’entraîner lundi soir. De l’autre côté, j’en profitais pour récupérer plus longtemps.

Vers 19h30, j’ai pu arriver à l’heure pour la séance de VMA courte. Il y a du progrès par rapport à mercredi 12 janvier. Je n’ai pas l’impression d’aller vite, mais je me sens bien.

Une fois que j’ai trouvé une vitesse pas trop confortable, je me suis contenté de gérer pour terminer sans difficulté la séance. Mon but n’est pas de me griller et je pense avant tout à la récupération.

Voici donc le résumé de la séance de ce soir :

1)      Footing d’échauffement de 15 minutes à 10,7 km/h
2)      5 × (400 + 200 + 200 m) + 400 m :

Série 1
431 m en 1’15’’ soit 20,5 km/h
207 m en 38’’ soit 19,5 km/h
211 m en 36’’ soit 20,6 km/h

Série 2
426 m en 1’15’’ soit 20,5 km/h
206 m en 36’’ soit 20,1 km/h
224 m en 38’’ soit 21,2 km/h

Série 3
418 m en 1’14’’ soit 20,1 km/h
205 m en 35’’ soit 20,5 km/h
210 m en 35’’ soit 21 ,6 km/h

Série 4
432 m en 1’14’’ soit 20,9 km/h
207 m en 35’’ soit 21,2 km/h
214 m en 35’’ soit 21,7 km/h


432 m en 1’12’’ soit 21,4 km/h

-
3)      Footing de récupération

Trop détendu et communicatif après la séance de VMA, j’ai eu un peu de sueurs froides avec cet accident en traversant le bois de Vincennes pour rejoindre les vestiaires.

Un des gars du club est tombé et s’était fait mal au genou. Nous avons donc mis fin à notre footing pour attendre l’arrivée des pompiers. C’était un très beau geste de solidarité.

Cela me fait donc plaisir d’avoir eu de ses nouvelles en apprenant qu’il n’a avait rien de grave et qu’il va pouvoir reprendre très vite l’entraînement.

Ainsi s’achève la séance de VMA courte de ce soir.

A très bientôt ;-)

Ronald Tintin

mardi 18 janvier 2011

Motivation et fierté de courir seul au bois de Vincennes pour un nouveau départ !!!

Dimanche 16 janvier 2011

Hello à toutes et tous ;-)

Super footing de 1h10 dans le bois de Vincennes, ce dimanche matin sous le soleil ! Les sensations reviennent et je suis même très étonné de voir que je deviens plus rapide et plus résistant pendant l’accélération sur 4, 5 km :-) Pour une fois, je suis un peu fier car je suis plus audacieux !!!

Ce matin vers 10h, j’étais motivé pour courir seul sous le soleil.

Ravi de voir le soleil, j’ai sans doute fait le meilleur footing de ma vie depuis la reprise de la course à pied  (2 janvier 2011) où j’avais eu du mal à respirer et tenir les 15,5 km/h pendant l’accélération sur 4,5 km.

A présent, je vais beaucoup mieux en arrivant à respirer correctement et en ayant de bonnes sensations au niveau des jambes. Le seul souci est que je suis fatigué physiquement avec l’accumulation des séances. C’est très bien ainsi parce que cela me permet de courir avec le mental.

Le déroulement de ce footing dont je suis un peu fier

1) Footing d’échauffement de 26 minutes
- Distance : 5,88 km
- Vitesse : 12,5 km/h
- Calories : 388

2) Accélération sur 4,5 km à vitesse spécifique 10 km ou semi marathon

- km 1 : 3’50’’ soit 15,6 km/h
- km 2 : 3’38’’ soit 16,5 km/h
- km 3 : 3’40’’ soit 16,4 km/h
- km 4 : 3’38’’ soit 16,5 km/h
- 500 m : 1’36’’

Honnêtement, je ne pensais que j’étais capable de courir à plus de 16 km/h en me concentrant et surtout avec la volonté de ne rien lâcher. Quand un des gars de mon club m’a dit :

- Je vais faire l’accélération avec Ronald !

J’avoue que cela ne me plaisait pas trop l’idée parce que j’allais devoir m’arracher pour tenir 16 km/h minimum. 15 km/h est tranquille pour moi, mais c’est moins d'être le cas à partir de 16 km/h ! Du moins, c’est ce que j’avais imaginé. Finalement, ce n’est pas plus difficile et cela demande surtout beaucoup de concentration.

Ce n’était que 4,5 km, mais je suis fier de moi d’avoir accompagné le gars de mon club. Finalement, c’est bien à l’entraînement que naît l’envie de ne rien lâcher même quand cela devient violent pour l’organisme.

Là, je n’ai pas couru que pour moi-même. Je me suis accroché. Ce qui m’a fait le plus plaisir est d’entendre le gars du club venir vers moi en me disant :
- Merci Ronald. Sans toi, je ne serais pas allé aussi vite en m’accrochant.


3) Footing de récupération avec un peu de dénivelé de 26 minutes en pansant à l‘Ecotrail

- Distance : 5,44 km
- Vitesse : 12,2 km/h
- Calories : 349


Cette fois, j’ai voulu essayer de voir les sensations quand je cours à 16 km/h parce que je pense que cette vitesse ne s’improvise pas le jour de la course. Etant très modeste, je trouve que je ne cours pas vite et que je ne ferai pas de « super grosses performance », mais j’aimerais essayer de faire le 10 km de Vincennes à 16km/h en moyenne.

C’est sûr que courir avec plus fort que soi tire vers le haut. C’est un mal pour un bien. C’était puissant au niveau des sensations. J’ai compris que c’est avant tout mental et c’est un exercice de concentration sur la respiration.

 
Ainsi s’achève ma meilleure semaine  d’entraînement du 10 km à l’Ecotrail de Paris.

Peu importe la course, je pense que la vitesse permet de faire la différence. En tout cas, je commence à sentir que je cours en apprenant à surmonter la douleur  et à moins traîner les pieds ;-)

A très bientôt pour la suite de l’aventure ;-)

Ronald Tintin

samedi 15 janvier 2011

Courir sous la pluie et toujours fidèle au poste grâce à la motivation !!! Bref, « La garde meurt, mais ne se rend pas »

vendredi 14 janvier 2011

Je ne comprends pas pourquoi il pleut alors que c’est l’hiver ! Ce soir, j’ai réussi à faire la séance à allure spécifique 1050 – 2100 – 1050 – 2100 – 1050 m à 16 km/h et c’est déjà très bien !!! C’est sûr qu’il faut être sacrement motivé pour courir sur la piste en étant tout trempé de la tête au pied ;-)

N’étant pas là pour me plaindre car je suis très loin d’avoir une « vie de merde », je ne baisse donc pas les bras juste parce que je suis tout trempé et que je suis fatigué pendant la séance. Même quand je suis mort et que je n’ai rien dans le ventre, je persévère en me disant :
« Je meurs, mais je ne m’avoue pas vaincu tant que j’arrive à respirer !»

Déjà que je ne m’entraîne pas beaucoup, je m’efforce donc de respecter le moment que j’ai consacré à la course à pied dans mon planning. Sauf cas de force majeure, je suis donc fidèle au poste !

Ce soir, j’ai donc encore réalisé que tout est mental !

Voici le récap de la séance de ce soir sous la pluie

1)      Footing vraiment cool de 21 minutes à 10km/h. (soit 3,50 km) Il pleuvait, mais c’était sympa d’avoir pu courir avec les jeunes filles du club et d’échanger.
2)      Retour sur la piste avec de la pluie pour la séance à vitesse spécifique semi marathon de Paris : 1050 – 2100 – 1050 – 2100 – 1050

-         1050 m en 3’48’’
-         2100 m en 7’42’’
-         1050 m en 3’50’’
-         2100 m en 7’51’’
-         1050 m en 3’48’’

      3)  Footing de récupération cool de 10 minutes à 10 km/h en prenant le temps de demander aux autres les sensations sur la séance.

Bien sûr que ce n’est pas agréable de courir en étant tout trempé de la tête au pied, mais j’ai fait toute la séance et c’est l’essentiel.

De toute façon, courir est loin d’être que du plaisir et je prends mon mal en patience en faisant comme tout le monde. En toute franchise, j’arrive à avoir un peu de plaisir éphémère uniquement quand je sais que c’est bientôt la fin de la séance.

Bah oui, je suis certes très fort pour l’imagination, mais je suis aussi très réaliste en ayant bien les pieds sur terre en gardant en tête ces mots vrais :
« Pas d’illusion, pas de déception ! »

S’il suffisait d’être optimiste pour courir juste pour le plaisir « de belles performances », ce serait trop facile et je n’aurais pas besoin de me fatiguer.


A très bientôt pour la suite de l’aventure ;-)

Ronald Tintin

jeudi 13 janvier 2011

Footing dans le bois de Vincennes + Séance de VMA courte (Vitesse maximale aérobie) pour moi, hier soir : 500 m + 3 × (300 + 400 + 500 m) à 18 km/h en moyenne ! Je suis encore trop lent, mais c’est mieux par rapport à la semaine dernière et c’est vrai que le plaisir de courir avec le sourire revient progressivement !!! :-)

Après une journée à rallonge, j’étais très motivé et j’ai juste prié pour que j’arrive avoir un peu de force pour terminer la séance de VMA courte ce soir à partir de 19h30. Mercredi dernier, j’avais fait une séance vraiment de merde avec la reprise et surtout que cela faisait longtemps que je n’avais plus fait de la vitesse. Aie ! J’avais même abandonné en disant à l’entraîneur :
« Ce soir, c’est trop dur pour moi. J’ai mal au ventre et je respire mal ! Je suis malade et il faut que je me soigne ! »

Ce soir, j’ai donc abordé la séance sans trop y penser en me disant que tout est mental avec la ferme intention de faire du 18 km/h en moyenne. Cela suffira t-il pour atteindre mon objectif de ce soir ?

Le déroulement de la séance en chiffres

1)      Footing d’échauffement  de 17 minutes à 11,3 km/h pour 3,50 km
2)      Après des exercices éducatifs, j’ai tout de suite commencé la séance de VMA courte 500 m + 3 × (300 + 400 + 500 m) :

-         506 m en 1’38’’, soit 18,5 km/h
-         300 m en 56’’, soit 18,9 km/h
-         401 m en 1’15’’, soit 19,2 km/h
-         504 m en 1’39’’, soit 18,3 km/h
-         303 m en 57’’, soit 18,9 km/h
-         400 m en 1’18’’, soit 18,3 km/h
-         511 m en 1’42’’, soit 17,9 km/h
-         300 m en 56’’, soit 18,9 km/h
-         415 m en 1’20’’, soit 18,5 km/h
-         500 m en 1’34’’
     
     3) Footing de récupération de 8 minutes pour 2 km à 13 km/h


C’est un grand soulagement d’être arrivé au bout de la séance !!! Même si je suis lent pendant la séance, mais j’ai essayé de maintenir la même allure en me concentrant sur ma respiration. J’ai ressenti la fatigue au niveau des jambes sans doute à cause de l’accumulation de la séance en côte du lundi. En tout cas, je vais un peu mieux avec le sentiment de faire des efforts en me disant :

« L’essentiel est d’aller au bout sans m’avouer vaincu mentalement !»

A très bientôt pour la suite de l’aventure, :-)

Ronald Tintin

mardi 11 janvier 2011

Que c’est agréable de courir la nuit et qu’à la sensation !!! Footing dans le bois de Vincennes cool avec 11 × une côte courte, mais raide ! J’étais mort vers la fin, mais c’est un mal nécessaire !!!

Lundi 10 janvier 2011,

A 19h30, je suis arrivé au stade pour aller faire le footing avec le club Athletic Cœur de Fond. Même si je cours à mon rythme pendant la séance, j’aime bien courir en groupe avec l’entraîneur et les autres gars.

Il est trop fort l’entraîneur !!! Pensant que j’allais faire que la côte de 500m qui est gentille, il m’a annoncé que ce sera la côte d’à peine 100m et bien pentue pour ce soir. J’avoue que cette pente n’est pas drôle. Ici, je dois utiliser les bras et surtout lever les pieds si je veux terminer la séance. Aie !

Le résumé de la séance en chiffres :

1) 23 minutes  de Footing cool à 11,1 km/h dans le bois de Vincennes pour l’échauffement.
- 5’29’’
- 5’25’’
- 5’16’’
- 5’09’’

2) 11 × une côte courte, mais raide ! Aie.
J’ai certes donné l’impression que tout allait bien, mais cette pente d’à peine 100 m m’a bien cassé.
A partir du 4ème, cela devenait plus compliqué avec une respiration restreinte et des quadriceps en feu.

Ici, je suis déjà plus en train de travailler la vitesse et ce n’est plus vraiment de la course à pied.

Du 5ème au 10ème, j’étais mort en me disant que c’est bientôt la fin.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait cette côte terrifiante qui est excellent pour travailler la technique. Aie !

Possible que tout ne soit que dans la tête. En effet, il fallait faire que 10  × cette côte, mais je voulais faire au moins 1 de plus. Entre nous, c’est cette 11ème fois qui m’a fait plaisir même si je ne ressentais plus mes jambes et que je devais reprendre mon souffle. Comme l’entraîneur et les autres n’attendent pas, j’ai curieusement retrouvé la forme pour le footing de récupération. C’est abusé de ne pas avoir le temps de traîner les pieds…, mais ce sera sans doute utile pendant les courses à venir.

3) 26 minutes de footing cool à 11,7 km/h  pour la récupération et retour au stade.

- 5’08’’
- 4’58’’
- 4’58’’
- 4’35’’

Après ces 11 × cette côte cassante, je peux vous que je suis bien content de faire un footing si cool  en respirant à mon aise et surtout me perdre de nouveau dans mon imagination.

Si j’arrive à tenir cette vitesse sur un 100 km, un 24 h ou le trail…je signerais tout de suite pour 2011.

En attendant, ce sera bientôt le 10 km de Vincennes le 6 février 2011 et je dois gagner un peu en vitesse surtout que cela fait longtemps que j’ai laissé tomber la vitesse.

A très bientôt pour la suite ;-)

Ronald Tintin

dimanche 9 janvier 2011

Champagne et course à pied !!! Super footing de 1h30 dans le bois de Vincennes avec un peu de soleil ! :-)

Comme il n’y a pas que courir dans la vie, je suis allé faire la fête jusqu’à 2h du matin !!! Je ne me prive de rien !!! L’essentiel est d’éviter les abus J

Là, c’est le début de l’année 2011 et toutes les occasion sont bonnes pour boire du champagne. C’était donc pour célébrer le 1er anniversaire d’un bar chic et très sympa dans le 10ème arrondissement de Paris :
La P'tite Louise
54 rue du château d'eau
Paris, France


Après avoir fêté de nouveau le 1er jour de l’année 2011 avec de très belles rencontres et du champagne tard dans la nuit, la séance de ce matin dans le bois de Vincennes était plutôt sympa !!!

A 10h du matin, j’étais bien au RDV pour faire la séance :
1)      30 minutes à 11,8 km/h pour me réveiller.
5’06’’
4’54’’
5’03’’
4’57’’
5’11’’
5’17’’
5’12’’ pour 1 km 12

2)      Accélération tranquille sur 5 km en 19 minutes. C’est 2 km/h de moins par rapport à vendredi soir et c’est donc reposant du 15 km/h.

3)      21 minutes à 13 km/h pour terminer comme si de rien n’était.
       4’56’’
       5’02’’
       4’30’’
       4’17’’
       2’45’’ (668 m)

Bref, je sens que le champagne va devenir ma boisson préféré en courant, lool !!! J

A bientôt pour la suite de l’aventure-;-)

Ronald Tintin

vendredi 7 janvier 2011

faire du shopping et parler avec les autres sont des vrais sports d’endurance pour Ronald Tintin !!! :-)

C’est le début de l’année 2011 et il n’y a pas que la course à pied dans la vie !!!

Là, je reprends et j’aimerais bien profiter de ce samedi pour oublier la course à pied. Je vais donc en profiter pour me promener dans Paris en faisant du shopping et aussi prendre le temps de discuter avec les autres.

Bah oui, faire du shopping et parler avec les autres sont des vrais sports d’endurance pour moi !!! :-)

Bonne journée à toutes et tous ;-)


Ronald Tintin

Les sensations sont revenues pendant la séance sur piste de ce soir après footing dans le bois de Vincennes !!!

Vendredi 7 janvier 2011

Là, je repends les entraînements et je ne sais pas du tout ce que va donner les séries de 1000 m sur piste de ce soir.

Ne m’avançant pas trop, j’ai dit à l’entraîneur que j’allais essayer de faire du 3’45’’ ou du 16 km/h. Au-delà de 16 km/h, ce n’est plus vraiment du footing rapide.

Après un agréable footing dans le bois de Vincennes de 18 minutes à 11,8 km/h, je me suis concentré sur la séance à vitesse spécifique 6 × 1000 m avec 1’10’’ de récupération entre chaque course.

Récap de la séance en chiffres de 6 × 1000 m :

1003 m : 3’35’’
1002 m : 3’33’’
1002 m : 3’36’’
1002 m : 3’36’’
1002 m : 3’34’’
1002 m : 3’34’’

J’ai fait les 6 × 1000 m à 17km/h en moyenne, soit 3’35’’au km :-)  Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait une telle séance et j’ai pris du plaisir sur la piste ce soir !!! ;-)

Maintenant, ce n’est plus le moment de jouer le timide. La première course de l’année 2011est dans 4 semaines et je dois  être « un peu sérieux et surtout courir plus vite» à l’entraînement pour bien mémoriser l’allure. Cette vitesse ne s’improvise pas le jour de la course…Je pense comprendre comment fonctionne la course à pied ! Ha ha ha ;-)

Tout en m’amusant car c’est tout de même sympa cette vitesse, je reste sérieux dans mes affaires en pensant à l’objectif ;-)

A très bientôt pour la suite de l’aventure,

Ronald Tintin

mardi 4 janvier 2011

Ronald Tintin souhaite une très bonne année 2011 à toutes et tous avec mes meilleurs voeux de bonheur !!! Happy New Year 2011 and best wishes !!!

Hello à mes très lectrices et très lecteurs ;-)


Lundi 3 janvier 2011





Nous sommes déjà en 2011. C’est fou que le temps passe vite.


Je tiens à vous souhaiter mes meilleurs vœux de bonheur pour l’année 2011 avec beaucoup d’amour, d’argent, du succès….et surtout la santé !

Quant à moi, je vais passer l’année 2011 avec vous en espérant que j’aurais terminé la rédaction du prochain livre « Les Aventures de Ronald Tintin… » et que je ferais de « belles courses » pour faire un peu plaisir à toutes les personnes qui m’encouragent.


Au courant du mois de janvier 2011, vous pourrez découvrir mon projet sur le lancement d’un site dont l’objectif est d’aider les autres…Bref, je suis beaucoup plus tourné vers les autres en doublant d’énergie en 2011 !






Encore une fois, je souhaite une excellente année 2011 à mes très lectrices et chers lecteurs !!! :-)




C’est reparti pour les aventures de l’écrivain coureur ;-)






Ronald Tintin

dimanche 2 janvier 2011

L’année 2011 commence mal pour Ronald Tintin avec le 1er footing de reprise dans le bois de Vincennes après 14 jours de break !

Je suis allé au bout du footing de 1h20, mais les 4 km d’accélération m’ont un peu secoué. La motivation est là et les choses iront mieux d’ici 2 semaines. Bref, je positive en gardant le sourire :-)))

Après m’être inscrit pour Les Foulées de Vincennes, j’ai pris mon Camel bag pour me rendre au bois de Vincennes pour le 1er footing de l’année 2011 afin de reprendre tranquillement, vers 9h30 du matin.

Le déroulement de la séance :

1) 25 minutes à 12 km pour me rendre dans le bois de Vincennes.

Ayant retrouvé l’entraîneur et les gars du club au stade, ils m’ont souhaité :

« Bonne Année ! Meilleurs vœux ! »

Moi, je me suis juste contenté de dire :

« Merci, rien ne dit que l’année 2011 ne va pas être mauvaise pour moi en course à pied. »


Après ces traditionnels vœux du début d’année, je pouvais reprendre l’entraînement !!! Faut dire qu’il ne fait pas chaud et je n’ai pas envie de trop me refroidir.

2) Footing d’échauffement avec l’entraîneur

29 minutes de footing à 11,6 km/h
Distance : 5,61 km
Calories : 364


3) Accélération de 4,4 km

km 1 : 3’46’’
km 2 : 3’45’’
km 3 : 3’52’’
km 4: 3’53’’
44 m : 1’33’’

Après plus de 6 semaines sans accélération, je n’ai pas réussir à tenir les 16 km/h. La reprise a donc été dure. Les choses ne sont plus ce qu’elles étaient et l’année 2011 commence mal pour moi.

4) Footing de récupération

23 minutes à 11,1 km/h
Distance : 4,19 km/h
Calories : 269



A part l’accélération qui n’était pas super, j’ai bien apprécié ce footing.


Demain soir, ce sera sans doute plus intense avec la séance côte.


Puis, j’ai terminé la séance en échangeant avec l’entraîneur où il était question de motivation et de passion.
«  Tu as beau dit que courir n’est pas vraiment ta passion, mais tu as la motivation. Tu pourrais ne pas être présent à toutes les séances ou te contenter d’une semaine sur deux, mais tu essayes toujours d’être présent. »

Bon, je lui ai rassuré que cela ne me dérange pas de faire des efforts tant que j’ai la motivation pour fournir du résultat. On n’a rien sans rien. Il est certain que j’aimerais faire Les Foulées de Vincennes en réalisant une belle performance. J’ai 4 semaines pour y arriver et c’est jouable…


A très bientôt pour la suite de l’aventure 2011 qui commence mal ;-)


Ronald Tintin

Les Foulées de Vincennes (10 km): 1er défi 2011 de Ronald Tintin

Hello très chères lectrices et chers lecteurs ;-)


Je reste super modeste car tout est relatif !!! Je trouve que 10 km est moins facile qu’un semi marathon ou les courses d’ultra. Faire un 10 km en prenant tout mon temps est un jeu d’enfant, mais c’est une autre histoire si  j’essaye de le faire sans trop traîner les pieds…Et oui, c’est courir vite qui est difficile et pas la distance en elle-même !!! Pour l’instant, je n’ai pas l’impression de courir vite et je ne comprends pas pourquoi j’ai cette sensation de lenteur ???!

Commençant lentement l’année 2011 avant de monter en puissance en mars 2011, j’ai le temps de me faire un peu plaisir sur un 10 km en recherchant la sensation de vitesse. Pour ne pas me faire chier sur cette distance, j’ai tout intérêt à essayer de courir vite.


Dimanche 2 janvier 2011 à 9h du matin, juste avant d’aller à l’entraînement

Je viens de m’inscrire pour Les Foulées de Vincennes (10) qui auront lieu le dimanche 6 février 2001.

Ce sera ma première course de l’année 2011 et le premier 10 km officiel après 2 ans d’absence. Je pense que 1  mois d’entraînement est largement suffisant pour me préparer. J’ai juste besoin de faire un peu de VMA court  pour apprendre à me faire mal en ayant cette sensation que mon cœur va exploser !!!

Ma volonté d’aborder la course à pied avec mon esprit de guerrier est intacte. Je lutte vainement contre le Temps, mais je suis déterminé. Ce sera l’occasion de vérifier l’exactitude de ce proverbe :

« Vouloir, c’est pouvoir. »


Objectifs:

1)      Tenir les 16 km/ h en moyenne car c’est à partir de cette que je ne suis plus trop à l’aise et que je dois être « un peu sérieux ».
2)      Me faire une idée de ce que je peux viser pour le Semi Marathon de Paris qui aura lieu le 6 mars


Comme il risque d’avoir du niveau, cela devra me dissuader de ne pas trop traîner les pieds si j’ai la volonté de faire « une course correcte » et d’être dans le haut du classement. C’est cela que je trouve excitant avec cette montée d’adrénaline.

C’est très mystérieux, mais le chrono en lui-même ne m’intéresse pas. Par contre, je n’aime pas être mal classé car c’est la grosse honte pour moi et cela gâche mes relations avec la course à pied. Pour mon bien-être, il faut du résultat…


A très bientôt pour la suite de l’aventure  ;-)


Ronald Tintin