Nombre total de pages vues

dimanche 30 mai 2010

24h de Villennes Sur Seine 2010: Enfant de la Lune et du Soleil !!! by Ronald Tintin

Pour une fois que je ne pense à ma retraite de la course à pied, je partage avec vous le récit de mes 24h de Villennes Sur Seine qui ont été ma plus longue et belle sortie longue depuis que je cours. C’était très reposant !!! :-)


Samedi 23 mai 2010




Bon, j’avoue que j’ai encore marché beaucoup et que je suis resté trop souvent au ravitaillement. Bah oui, faut bien aussi que je me repose et que je mange parce que c’est très long un 24h à tourner en rond ! Pour l’instant, je ne peux pas courir longtemps sans consommer des plats consistants car je dépense beaucoup de calories en courant. Aie !



J’ai bien aimé les 24h de Villennes Sur Seine pour le professionnalisme et la convivialité du couple Jean Luc Garcia et Nadine Weiss.



Ayant dormi 4 h, je me suis réveillé vers 6h du matin pour vérifier mon sac pour les 24h de Villennes Sur Seine. Pour une simple course, c’était comme si j’allais partir pour un long voyage en prenant des choses qui ne me serviront à rien. Mieux vaux être tout de même prudent !



Vers 8h30, j’ai mis mon costume avec mon chapeau que j’adore et ma veste !!! Cela me rappelle Les MISS MARATHONS DE PARIS route du Moulin Rouge et me permets aussi d’avoir toujours en pensée ma jeune styliste préférée. C’est sûr que je préfère le côté animation que l’action de courir.



J’ai vérifié si j’avais bien sur moi une photo de celle qui a réussi à me rendre plus appliqué pendant les courses. Mais bon, elle est grave exigeante même si cela ne va pas me tuer. Sur ce coup, je me suis fait avoir même si c’est pour mon bien comme elle le dit si bien. Aie !

Pas étonnant que tout d’un coup je m’applique pour avoir la paix !!! :-)



C’est donc très bien les 24h de Villennes Sur Seine parce que le parcours n’était pas plat, mais bon tout est relatif !!! Cela m’a forcé à modifier la stratégie jusqu’à uniquement courir dans la descente et marcher dans la montée. En réalité, j’ai tout modifié parce que la forte chaleur m’a embêté. C’était la bonne excuse pour courir en prenant tout mon temps pour papoter et m’arrêter au ravitaillement !!! Toutes les excuses sont bonnes pour que je me repose même si cela ne marche plus trop. Aie !



Pour les 24h de Villennes Sur Seine, je voulais faire cette épreuve pour voir où j’en étais au niveau de l’endurance et surtout voir si j’avais moins mal aux genoux quand je courais longtemps sur la route.



Là, j’ai couru juste pour le plaisir de courir. Je n’ai pas cherché à connaître le nombre de kilomètres parcourus et mon classement pendant la course. J’ai essayé de courir en étant moi-même, en évitant de ne pas être trop déconcentré par cette ambiance qui était géniale !!!



Ces 24h de Villennes Sur Seine font du bien !!! C’est là que j’ai couru en me sentant le plus à l’aise comme à l’entraînement en prenant le temps de discuter, même si c’est un peu abusé !!!



A part pendant les courses, je n’ai pas l’occasion de courir longtemps et je me vois mal courir seul dans mon coin lors des sorties longues. Du coup, je vais m’entraîner pendant les courses officielles pour m’améliorer. Sans me mettre la pression, j’essaye de jouer le jeu. J’apprends toujours des choses pour la suite en rectifiant mes erreurs !!!





24h de Villennes Sur Seine 2010: Enfant de la Lune et du Soleil





Il y avait un très beau soleil et j’avais le sourire dès le matin comme c’est souvent le cas pour l’entraînement !!!



Arrivé à la gare de Villennes Sur Seine vers 10h20, un gentil monsieur m’attendait à la sortie pour me conduire sur le lieu de départ de ces 24h. Dans la voiture, je lui ai raconté que j’étais là pour m’entraîner. Je n’avais nullement l’intention d’être régulier, mais que je ne partirais pas vite. J’allais jouer un peu le jeu.



Dès que j’étais sur le lieu de la course, j’ai reconnu des têtes ! Cela m’a fait plaisir de retrouver beaucoup de personnes que j’avais rencontrées au mois de décembre 2009.

Du coup, j’ai couru comme si j’étais chez moi en discutant !!!



Quand les 6 h et les 12h ont terminé, cela me rendait un peu triste parce que j’avais pris l’habitude de les entendre arriver grâce à leur part.



Une fois que toutes les concurrentes et concurrents ont été présenté par Jean Luc Garcia, le départ des ces 24h de Villennes Sur Seine pouvait être donné (11h30) 



Du départ à la 3ème heures de course



Je suis parti lent (7’30’’ pour 1440 m) en prenant le temps de discuter et d’analyser le parcours.



Cela se passait tranquillement et j’étais content d’être là ! Malgré tout, je reconnais que c’était une grave erreur de ne pas prendre le temps de faire de la vitesse et de courir avec plus de puissance dans les jambes. Comme mon corps n’était pas habitué, je ne pouvais pas me permettre de commencer à 14 km/h au risque d’exploser. Il est urgent que je me consacre un peu à travailler la vitesse. Cela fait plus d’un an que j’ai dit cela, mais je remets cela à plus tard parce que j’enchaîne trop de course. Cela ne me laisse pas le temps de me poser.



Du 4ème à la 6ème heure de course



Les choses se passaient bien. Dommage qu’il faisait trop chaud, surtout à partir de 15h. Alors que je courais non stop, j’ai considérablement ralenti en me contentant de marcher sur la moitié du parcours pour éviter de ne pas trop me fatiguer. De toute façon, j’étais là pour m’entraîner! Mon but étant de faire ces 24h en entier sans douleur, j’ai préféré ralentir pour m’économiser.



Le fait de voir que les 6h avaient terminé, cela m’a un peu rendu triste parce que je pouvais discuter avec moins de personnes. Il était déjà vers 17h30.

La suite du Récit des "24H De Villennes Sur Seine 2010 : Enfant de la Lune et du Soleil !!!" est sur le site :
http://www.ronaldtintin.com/7.html


Bien à vous et à très bientôt ;-)

Ronald Tintin

jeudi 27 mai 2010

6 h de Cosne Sur Loire : 1ère édition samedi 29 mai 2010 !!!

Après les 24h de Villennes Sur Seine, j’avais prévu de me reposer. Mais par solidarité pour l’adorable couple qui fait partie de l’organisation et pour accompagner un ami, je vais courir un peu aux 6h de Cosne Sur Loire. Ce sera la première édition et je ne peux pas rater cela !




Les 6h de Cosne sur Loire (58) auront lieu le samedi 29 mai 2010. Elles sont organisées par l’UCS Athlétisme.



C’est une course pour la bonne cause dont une partie des droits d’inscription sera reversée à l’association « Mots pour Maux d’enfants » qui aide les familles ayant des enfants handicapés.





Pour plus d’informations :



http://cosneathle.free.fr/?action=6h00





Ronald Tintin

lundi 24 mai 2010

24 h de Villennes 2010 : Résultats

Résultats 24H




PERROT Jean Yves 2415 V3 UMF 133 191,62

BUNEL Dominique 2432 V1 NEUILLY SUR MARNE ATHMLEATRISCMHE 125 180,1

DECAUDIN Vincent 2402 SE 121 174,34

DIEUMEGARDPhilippe 2428 V2 118 170,02

DESDOITS Dominique 2411 V1 AS ST JUNIEN UMF 117 168,58

AUBERT Christian 2419 V1 RUNNING CLUB DE BERVILLE 110 158,5

TINTIN Ronald 2407 SE ATHLETIC COEUR DE FOND 110 158,5

DERBAL Ralf 2409 V2 101 145,54

FURIC Frédéric 2420 V1 AS ALTI IBM 101 145,54

DUBOIS Sophie 2412 V1 VS CHARTRES ATHLETISME 98 141,22

TORRE Marc 2401 V1 Pass Running PCAP 97 139,78

MAUNY Claude 2431 V2 NEUILLY SUR MARNE ATHMLEATRISCMHE 95 136,9

SAUTEREAU Christian 2413 V1 UMF 95 136,9

CHANDEZE Jean Pierre 2426 V3 93 134,02

FORESTIERI Alexandre 2429 SE 93 134,02

THIEBAULT Jean 2421 V4 JC EPERNAY 92 132,58

COINDEAU Pascal 2403 V1 PCAP 90 129,7

HERVIER Francine 2406 V1 LE MEE/SEINE PCAP 90 129,7

BOURRE Philippe 2414 V1 KIKOUROU 89 128,26

TORQUE James 2416 V1 SERVINS AC 89 128,26

QUERE Philippe 2434 V2 MARCHE 80 115,3

REUTER Marc 2433 V2 78 112,42

DEHU Gerard 2410 V4 PASS RUNNING 64 92,26

YORKE Frédéric 2425 V1 63 90,82

LECLERC Hubert 2405 V1 PCAP 56 80,74

CURCI Nicolas 2404 SE UMF 53 76,42

GA SAO May Yen 2430 SE 47 67,78

JACQUET Denis 2417 V1 UMF 47 67,78

6h de Cosne sur Loire

Hello à toutes et tous !!




Je voulais vous parler de la naissance des 6h de Cosne sur Loire qui auront lieu le samedi 29 mai 2010. Elle est organisée par une ancienne et adorable coureuse de mon club, Céline CORDELIER.



C’est une course pour la bonne cause dont une partie des droits d’inscription sera reversée à l’association « Mots pour Maux d’enfants » qui aide les familles ayant des enfants handicapés.



Pour plus d’informations :



http://cosneathle.free.fr/?action=6h00





Ronald Tintin

vendredi 21 mai 2010

24h de Villennes Sur Seine : C'est parti !!! :-)

Hello très chères lectrices et lecteurs !!



C’est parti pour les 24h de Villennes Sur Seine ( 22 et 23 mai 2010) !!! Le parcours n’étant pas plat, je vais prendre cela pour un excellent entraînement en visant juste la distance du prochain ultra trail, sans le dénivelé !!! Ce sera déjà très bien…Bref, je vais courir/marcher dans la joie et la bonne humeur ce week-end sous le beau soleil !!! :-))) Bisous bisus ;-)

Ronald Tintin

dimanche 16 mai 2010

Préparation 24h de Villennes sur Seine (j-6) : Dernier footing de plus d'1 heure !!!


J-6 : Dernier footing de plus de 1h à allure 24h au bois de Vincennes, sous un beau soleil !!! Que c’est reposant de courir en écoutant le ruissellement de l’eau, le chant des oiseaux … !!! :-)




Pour une fois, je donne des données sur mon footing parce que c’est plus parlant sur le plan sportif :



Distance : 12,37 km

Durée : 1h05

Vitesse moyenne : 11,3 km (soit du 5’24’’/km allure 24h)

Dépense énergétique : 1049 calories

Vitesse maximal : 17 km/h



A part courir en m’amusant, je n’attends rien de ces 24h de Villennes Sur Seine. Si cela se passe bien, je jouerais le jeu car c’est du sport !!!



Si cela se passe moins bien, je prendrais cela pour un bon entraînement. L’essentiel est que j’améliore mon endurance pour le prochain ultra trail du mois d’août tout en commençant à gagner en vitesse.



Peu importe le résultat de ces 24h, je sais que ce sera une très belle expérience pour moi et je suis là pour apprendre !!! 







A très bientôt,



Ronald Tintin,

samedi 15 mai 2010

Préparation 24h de Villennes Sur Seine : Fin de préparation (J-7) sereine !!!

Pour l’instant, j’ai raté les grands RDV et cela m’énerve bien sûr. A force de courir seul dans le Bois, je me suis rendu compte que courir est un vrai sport !!!




Je remercie le grand Monsieur qui m’a dit en faisant l’analyse de ma course pendant les 6h de BUC (28 mars 2010) :

« En ultra, tu es ton propre entraîneur. Tout est mental et le résultat dépend de toi. Apprends à contrôler ta vitesse parce que c’est une course d’endurance et les choses iront tout de suite mieux ! »



Puis, il y a eu cet homme âgé qui m’a repris en faisant le bilan :

« Tu es parti trop vite. Tu as bien vu que le parcours n’était pas plat dès le 1er. Il faut courir avec ta tête en mettent en place une stratégie car c’est du sport ! »



Bref, les 6h de Buc m’ont permis de comprendre beaucoup de choses et rectifier le tir. J’ai commencé à mettre en application tout cela pendant « Les Foulées du 8 mai » pour voir en attendant de faire des essais sur les 24h !!!:-)



Ayant un peu trop sollicité le corps avec le marathon de Sénart (1er mai 2010) et l’expérimentation bi quotidien du mercredi (5 mai 2010), je me contente que des footings à allure 24h ou tout simplement marcher pour laisser un peu reposer l’organisme afin de ne pas arriver totalement mort pour les 24h de Villennes /Seine.





Samedi 8 mai 2010



Après « Les Foulées du 8 mai » (course d’endurance de 1h) où j’ai tourné à 14-15 km/h sur terrain pas plat et décroché la 3ème place, j’ai ressenti un peu de fatigue. Ce n’est rien et ça veut juste dire qu’il m’arrive de courir un peu même si c’est rare !!!



Dimanche 9 mai 2010



J’ai eu du mal pour aller faire un footing long au bois de Vincennes après « Les Foulées du 8 mai ». Je ressentais la fatigue au niveau des jambes, mais cela m’a permis de voir que je peux tenir 10 km/h en moyenne. J’ai fait 15,5 km en 1h30 !!! 



Comme le 22 mai arrive à grand pas, je pense à la récupération en marchant ou en faisant des footings qu’à l’allure 24h en testant la boisson que je vais utiliser.



Lundi 10, mardi 11 et mercredi 12 mai 2010



Marche rapide 7-8 km/h ! Ce n’est pas si simple que cela et je préfère à la rigueur courir parce que c’est moins fatiguant !!! 



Jeudi 14 mai 2010



Vers 20 h, je suis allé faire un footing au Bois de Vincennes. C’est très reposant de courir dans la forêt, surtout qu’il n’y avait pas grand monde !!! :-)



Sachant que le parcours des 24h de Villennes n’est pas plat, je me dis que cela ne va pas être facile.



Je pense que ma tactique est au point et j’espère juste que les troubles digestifs ne viendront pas trop perturber les choses.



Au final, j’ai fait 15 km en 1h29 parce qu’il ne faut pas trop abuser à l’approche de cette course.



J’ai le sourire de courir, mais tout n’est pas que du plaisir sur avec les chocs au niveau du genou. Aie !





Samedi 15 mai 2010



A 7 du matin, je suis allé faire un footing de 1h30 au Bois de Vincennes, à jeun !!! je suis pratiquement opérationnel et je super serein :-)



Dans l’ensemble, j’ai couru à l’allure 24h :



1) 30 minutes à 10,5-11 km/h sur de la route

2) 40 minutes en sous-bois à 10,5 km/h

3) 15 minutes sur un circuit avec des petites montées et descendes entre 12-15 km/h. C’était juste pour me défouler un peu !!! 

4) 5 minutes à 10,5 km/h





Pendant ce footing dans le Bois, cela me permet de voir les choses sereinement. C’est du sport et je sais ce que j’ai à faire !!!



A très bientôt,



Ronald Tintin

jeudi 13 mai 2010

Préparation 24 H de Villennes/Seine : Footing de 1h30 au bois de Vincennes !!!

Après les « Foulées du 10 mai » où j’avais un peu trop forcé je n’aurais pas dû faire 1h45 de footing à allure 24h le dimanche matin. Ayant ressenti la fatigue au niveau des jambes, je me suis reposé pour éviter de me blesser.




Ce soir vers 20h, j’ai réussi à ouvrir la porte de chez moi pour aller faire un footing à allure 24h.



Alors que j’avais prévu 30 minutes, j’ai fait au final 1h30 pour tester ma boisson pour la course qui semble ne pas me poser des problèmes.



C’était très agréable de courir seul dans le bois en pensant à ces 24h.



A bientôt,



Ronald Tintin

Foulées du 8 mai de Ronald Tintin : Explosion de joie après l'effort !!

Hello très chères lectrices et lecteurs !!

Mon récit étant beaucoup trop long, je vous livre ici que le déroulement de la course « Les Foulées du 8 mai » à Bagnolet. Cela me fait plaisir de partager avec vous ce qui restera mon premier meilleur résultat dans le monde de course à pied !!! Cela fait du bien pour moi qui pense que je ne suis pas vraiment un coureur même si j’essaye. C’est très difficile de me motiver pour courir sans doute parce qu’écrire me prends déjà du temps. Pas facile de faire les 2 en même temps, surtout quand on veut bien faire.
La version intégrale est sur mon site : http://www.lesaventuresderonaldtintin.com/
et http://www.superprofesseur.com/




Le film de la course !!!






Toujours avec mon fidèle Camel Bag (cela fait déjà un an) et mon style « Je ne sais pas courir, mais c’est pas grave », je pète le feu et courir devient un spectacle où j’évolue sous les yeux du public !!!



Même si je cours pour le plaisir, la 3ème place ne se refuse pas et je n’ai rien lâché !!! Ce n’est pas mon meilleur classement depuis que je fais du sport, mais c’est la meilleure en course à pied. De quoi être content parce que j’avais envie d’arrêter la course à pied !!! Je vais donc persévérer jusqu’en 2011…En tout cas, cela me fait trop plaisir, mais cette course de 1h était plus épuisante que le marathon de Sénart (1er mai 2010) où j’étais plus rapide avec le sourire en faisant 2 fois moins d’effort. N’est-ce pas très mystérieux ???



Cette course me rappelle l’époque où j’abordais la compétition avec l’ambition de terminer dans les 3 premiers. J’étais jeune et c’était vraiment une émotion très forte de finir dans les 3 premiers. Il fallait se battre en ayant de l’audace pour ne pas rentrer chez soi sans rien.



Faut savoir mettre de côté l’écrivain pour laisser la place au sportif le temps d’une compétition !!!  Ici, je suis au même niveau que tous les autres concurrents et il n’y a que le résultat qui compte. Je ne suis pas vraiment un coureur, mais j’essaye de m’adapter malgré mes difficultés…



Je ne voulais pas utiliser mon « POKER FACE » c’est-à-dire «visage impassible », mais je n’avais pas le choix parce que les 3 premières places se méritent. Je me suis retrouvé avec ce groupe de 5 coureurs qui étaient très sympa et ils ne m’ont pas fait de cadeaux pendant la course. Les mecs avaient du niveau !!!

Ici, je n’avais pas le droit de baisser ma garde. J’ai dû constamment surveiller mes concurrents pendant cette course d’endurance. Le fait que le parcours n’était pas plat, je ne pouvais pas courir en toute tranquillité. Aie !



Pour ces « Foulées du 8 mai 2010», les 2 concurrents devant moi ont été plus forts que moi et la vitesse m’a fait défaut. Les 2 qui étaient après moi n’ont pas lâché l’affaire ! Ici, ce n’est plus couru juste pour le plaisir et j’ai dû lutter pour cette 3ème place.



Arrivant vers 14h pour l’inscription, j’ai pris le temps de saluer mes concurrents et aussi pour repérer le parcours de 1,080 km. Cela va être dur avec ces relances qui cassent car le circuit n’est pas plat.



A 16h35, le départ de cette course d’endurance de 1h est donné. Pour ne pas partir trop vite, je me suis mis derrière, histoire de voir quels sont les concurrents qui vont être durs à battre !!!



Les 15 premiers minutes



J’ai fait le 1er tour (1,080 km) en 3’55’’. Je suis parti lentement et je me suis retrouvé à la 6ème place. Cela dit, je ne me m’inquiète pas et je pense que certains ne tiendront pas longtemps cette allure. C’était comme cela j’imaginais le déroulement de la course. C’est une course d’endurance et faut pas être trop pressé !!!



Au 2ème tour, j’ai clairement demandé à un concurrent s’il comptait garder cette allure jusqu’à la fin. Celui-ci me répondit oui. Puisqu’il n’arrêtait pas de me suivre de près, j’ai accéléré pour prendre de l’avance. A ce stade, je suis passé à la 5ème position



Du 16ème à la 30ème minute



Tout en restant régulier, j’ai gagné du terrain sur le 4ème. Cela m’a fait trop plaisir quand que je l’ai dépassé même si je dois avouer qu’il ne voulait pas se laisser faire !!!



Moi, je voulais terminer à la 3ème place en pensant à mes mauvaises langues adorées, mais je devais pour cela mettre la pression sur le concurrent qui était à la 3ème place à ce moment-là ! Celui-ci m’observant attentivement, il avait essayé de me distancer.



Entre nous, je ne pouvais pas refaire mon retard sur le 1er et le 2ème de la course. Eux aussi me surveillaient et voulaient augmenter l’écart. Quelle course poursuite de folie !!! :-)



A la 20ème minute, j’ai enfin réussi à être à la 3ème position. A partir de là, je ne devais pas faire des faux pas parce que les 2 autres qui me suivaient gardaient le rythme.



De la 31ème à la 50ème minute



Sans doute à cause de l’accumulation de la fatigue avec les entraînements et aussi ces relances, j’ai commencé à réduire la vitesse comme j’avais creusé l’écart avec le 4ème à ce moment-là de la course.



Comme je pouvais lire la douleur sur le visage de tous les concurrents, cela me rassurait parce que nous étions dans la même galère au bout de 45 minutes de course !!! :-)



J’avais des soucis au niveau du ventre avec des points de côté et l’envie d’aller aux toilettes. Cette fois, j’ai serré les dents en me disant que je ne me peux pas laisser tomber bêtement la 3ème place ! Comment vais-je pouvoir raconter ça à mes mauvaises langues adorées qui vont encore être morts de rire ?



En tout cas, j’ai bien compris que ce n’est pas du tout un problème de ravitaillement. Mes soucis au niveau du ventre s’expliquent juste par le fait que mon organisme n’est pas habitué à courir à cette allure.





Les 3 dernières minutes





J’étais poursuivi par le 1er et le 2ème ! Les mecs ont accéléré pour pouvoir terminer un dernier tour comme si c’était une course de vitesse. Jusqu’à la fin, j’ai dû courir !!!



Ne voulant pas qu’ils me rattrapent, j’ai aussi accéléré. Quand le 1h de course s’est écoulé, je me suis arrêté à 80 mètres de l’arrivée avec le 2ème. Le 1er s’est trouvé à 40 mètres derrière moi.



Après avoir été impitoyable pendant cette course, je suis allé remercier ces 2 concurrents en leur félicitant parce que c’était une compétition très saine et stimulante !!!

Il y avait du niveau et j’ai dû m’accrocher, c’est pour cela que ça m’a fait plaisir 



Avec le sourire même s’il fallait que j’aille aux toilettes, j’ai pris mes concurrents dans mes bras en leur disant :

« Cela fait plaisir de rentrer chez soi avec la satisfaction de terminer dans les 3 premiers ».



J’ai aussi félicité et échangé avec le 4ème sur sa stratégie. Il m’a dit qu’il aurait pu tenir encore longtemps sa vitesse et qu’il aurait refait son retard. Ha ha ha !!!





Terminer dans les 3 premiers fait du bien psychologiquement !!! Ce n’est pas la même chose !



Avec ce résultat, c’est normal que j’aie envie de courir même si ce n’est pas vraiment ma passion dans la mesure où je suis bien content de ne pas courir !!! D’ailleurs, je cours de moins en moins et je passe mon temps à récupérer en marchant. Cela inquiète beaucoup les personnes qui me disent :

« Tu cours de moins en moins, Ronald. Tu ne fais pas de vitesse et ce n’est pas qu’en marchant que tu vas réussir à faire correctement les courses…. »



Moi, je réponds avec le sourire et en tout tranquillité :

« De toute façon, je ne suis pas vraiment un coureur et ce n’est pas mon métier ! Ha ha ha ! Je pense que j’arrêterai de courir dans 1 ou 2 ans… »



Tant que je cours en ayant un minimum d’amour et le goût pour le sport spectacle, c’est cela le plus important !!! :-)





A vouloir aller toujours trop vite, je continue mes aventures dans l’ultra avec les 24h de Villennes Sur Seine (22 et 23 mai) parce que le temps passe trop vite et je veux faire tout ce que je peux pendant que j'ai la chance de respirer car la vie ne tient qu'à un souffle...







C’était un entraînement sympa et une belle expérience !!! 



Bien à vous et à très bientôt pour la suite de mes aventures,





Ronald Tintin

samedi 8 mai 2010

Foulézs du 8 mai 2010 à Bagnolet - L'aventure de Ronald Tintin

Hello très chères lectrices et lecteurs !!!

Terminé 3ème aux « Foulées du 8 mai 2010 » !!! Il y avait du niveau et ça fait trop plaisir d’avoir couru sur un parcours très varié avec beaucoup de relances pendant 1h !!! :-)

A très bientôt,

Ronald Tintin

jeudi 6 mai 2010

24h de Villennes Sur Seine : Entraînement spécifique (Semaine 1)

Bonjour à toutes et tous !!!




Le 22 et 23 mai aura lieu la 6ème édition des 24h de Villennes/Seine.



Les entraînements se passent bien même si courir à 9-10 km n’est pas toujours facile. Pour bien m’habituer, je cours avec mon Camel bag (sac à dos).

Par ailleurs, je cours avec la fatigue pour préparer la fin de la course.



Je ne vous dis pas comment les jambes chauffent ! C’est vraiment fou de voir que même courir lentement devient difficile au fil du temps, mais bon je garde le sourire car c’est aussi très reposant !!!



Samedi 1er mai 2010 :



Très belle sortie longue pendant le Marathon de Sénart !!! Ces 42,195 km en 3h33 ont été un pur bonheur. De quoi avoir le sourire malgré mon petit problème digestif !!!





Dimanche 2 mai 2010



J’avais bien récupéré du Marathon de Sénart et j’ai pu aller faire un dernier footing trop génial avec les Blablateurs au Bois de Vincennes pour le départ de Palmito (Courir le Monde).

Au final, j’aurai fait 16 km de course et 6 km de marche le soir. Bon, cela me faisait trop plaisir de voir que je pétais le feu !!! 



mercredi 5 mai 2010 :Une nouvelle expérience !!! :-)



Aujourd’hui, je vais tenter une nouvelle expérience en courant le matin et le soir !!!



Ce matin à 5h, il faisait frais (5° C). Aie ! J’ai fait un footing matinal de 13km en 1h15 ! Avec mon Camel bag (sac à dos), j’ai l’impression que c’est dur de courir, mais j’avoue que c’est mieux ainsi.



Ce soir, je compte courir de nouveau, mais cette fois pour faire une séance de vitesse parce qu’il faut que je m’y remette.



Au final, j’ai fait 25 km.



Expérience très intéressante !!!





Jeudi 6 mai 2010



Footing de 1h30 à allure 24h, c’est-à-dire lentement à 9-11 km/h.

Par moment, je me sui fait plaisir en courant à 12-14 km/h dans les descentes.



Les jambes chauffent, mais le plaisir est là. !!! :-)







Vendredi 7 mai 2010



Au lieu de commencer à reprendre doucement la vitesse, je vais marcher à allure rapide pour laisser les genoux se reposer un peu afin de pouvoir faire correctement « Les Foulées du 8 mai ».





Samedi 8 mai 2010



Course de 1h à Bagnolet « Foulée du 8 mai » !!!

C’est une course d’endurance dont le but est de faire le plus de kilomètre possible en 1h maximum.

Ce sera tout simplement une séance d’entraînement et une belle expérience !!! :-)



Ainsi vont mes entraînements,



Bon week-end à toutes et tous ;-)



Ronald Tintin

Ronald Tintin à l'arrivée du Marathon de Sénart 2010 !!!

Marathon de Sénart : 1er mai 2010 !!! Une sacrée surprise et joie extrême !!!



A très bientôt ;-)

L'écrivain coureur Ronald Tintin

Foulées du 8 Mai 2010 à Bagnolet

Hello !!




Le samedi 8 mai 2010 aura lieu la 28ème édition « Les Foulées du 8 mai » à Bagnolet (93). Elle est organisée par l’ASG Bagnolet.



C’est une épreuve pédestre d'endurance à allure libre, ouverte à toutes les catégories d’âges, aux licenciés et non-licenciés. Le parcours est tracé dans le Parc des Sports de la Briqueterie.



Il y a 3 courses au programme :

- 1,4 km enfants (14h)

- 2 km jeunes (14h)

- 1 heure adultes (16h 30).



MON OBJECTIF :



M’entraîner en prenant cela pour une séance de vitesse longue.





A très bientôt,





Ronald Tintin

dimanche 2 mai 2010

24 H de Villennes/Seine : Défi sportif de Ronald Tintin et recherche accompagnatrices

Bonjour à toutes et tous !!




Comme mon prochain défi sportif sur l’ultra sera dans 3 semaines, je vous le communique parce que c’est pour cela que je m’entraîne en faisant l’Eco Trail, les 6h de Buc et le marathon de Sénart en sortie longue. Le but était de tester la capacité de récupération.

Je dois trouver une solution pour le ravitaillement car c’est mon seul souci.



Le samedi 22 et dimanche 23 mai 2010 auront lieu la 6ème édition des 24h de Villennes Sur Seine.



Cela fait longtemps que j’attends cette course pour enfin voir ce que je suis en mesure de faire sur un vrai 24h en testant ma capacité à repousser la douleur aussi bien sur le plan physique que mental. Si je joue réellement le jeu, je devrais avoir mal et c’est une certitude.



Mes OBJECTIFS :

- Battre mon modeste record qui est de 139 ,69 km ;-)

- Rester le plus souvent sur le circuit au lieu d’aller me promener ou discuter au ravitaillement.



Tout en faisant profil bas, ce serait déjà très bien ! Mais bon, je m’entraîne avant tout pour faire un grand nombre de kilomètres jusqu’à que je sois mort de fatigue.



Pour le sport spectacle et parce que je sacrifie 24h de ma courte vie, mon défi sportif est de courir en me faisant un tout petit peu mal pour atteindre les 180 km. J’ai envie de jouer le jeu pour ce minima. Que je le veuille ou pas, je serai bien obligé de puiser dans mes réserves pour aller chercher ce que je veux et cela ne va pas se faire tout seul.



Par ailleurs, cela sera aussi l’occasion de voir si je suis capable de courir/marcher non stop pendant 24h en restant très dynamique parce que ce ne sera rien devant ce qui m’attend en août.



Pour ces 24h de Villennes Sur Seine, je cherche activement une ou des accompagnatrices pour me motiver, courir un peu avec moi mais c’est facultatif et s’occuper de la gestion du ravitaillement pour pouvoir me concentrer que sur la course. Des volontaires pour l’expérience de ce travail d’équipe sur ces 24h ?



Toutes les supportrices et/ou supporteurs sont la bienvenue parce que cela fait du bien moralement de voir des personnes que l’on connaît pendant une course ;-) Je compte sur vous pour le samedi 22 mai à partir de 11h du matin et dimanche 23 mai jusqu’à 11h du matin !!!



A très bientôt,





Ronald Tintin





Pour plus d’informations sur les 24h de Villennes/Seine :

http://jlgarcia.2xlpromosport.fr/

Marathon de Sénart : Une sacrée belle surprise et joie extrême !!!

Samedi 1er mai 2010



Le marathon de Sénart a été 30 km de joie d’avoir de bonnes sensations où je m’étais appliqué, mais j’ai dû considérablement ralentir et m’arrêter à cause d’un souci digestif. C’est aussi cela le sport !


Je voulais faire une belle course sans m'être préparé même si je n’avais pas d’objectif, mais cela n’a pas marché. Cela dit, j’ai fait une très belle sortie longue de 42 km en 3h33 dans le cadre de la préparation du prochain ultra !!!


Bref, j’ai passé une très belle journée sous le soleil avec le plaisir de courir ! Merci l’équipe de l’organisation et tous les bénévoles pour un si beau marathon dans une ambiance superbe !!! C’est sûr que je reviendrai à Sénart car j'en ai de très beau souvenirs:-)



Ronald Tintin