Nombre total de pages vues

dimanche 28 février 2010

Eco-Trail de Paris : Le vent était fort ce matin vers 9h, mais c’était très agréable de se sentir transporter en courant à travers la forêt !!! J’ai donc fait 1h45 avec mon Camel bag et je n’ai pas pu faire mes 20 minutes d’accélération à la vitesse Semi marathon, mais cella m’a fait une bonne séance pour le trail !!! Sans doute parce que j’affectionne particulièrement le danger, je me suis senti dans mon élément. C’est fantastique de courir avec ou contre le vent !!! :-)

Hello à toutes et tous !! ;-)

Ce matin, j’étais fasciné par le souffle du vent !!

Quand je suis sorti à 8h00 du matin pour me rendre au bois de Vincennes, il y avait du vent et un peu de pluie. Trop bon !!!

Après un footing rapide de 20 minutes avec mon Camel bag, j’ai passé 50 minutes à explorer le bois en me rappelant qu’il y avait eu une terrible dans ce lieu le 26 décembre 1999. Bon, c’est vrai aussi que je ne savais pas que la course à pied existait à l’époque. Ha ha ha !! ;-)

N’ayant pas pu laisser mon Camel bag dans le vestiaire, j’ai donc fait les 20 minutes d’accélération même si ce n’était pas super avec le vent, mais c’était bien !

Après ces 1h45 de footing avec une accélération, j’ai fait de la marche rapide en mangeant du Château de Vincennes à la Porté Dorée. Bien sûr, cela m’a rappelé de bons souvenirs et en plus j’aurai toute l’avenue pour moi le temps du Semi marathon de Paris (dimanche 7 mars). Youuuuuuuuuupi, le Semi marathon de Paris commence avec une descente !!!

Avant même de penser à être performant, courir est avant tout un grand moment de rencontre avec les éléments naturels !!

A très bientôt et bises ;-)

Ronald Tintin

samedi 27 février 2010

Eco-Trail de Paris : sortie longue course/marche rapide de 2h10 avec des escaliers, des montées et descentes !!!

Rien à voir avec la séance piste et c’est un autre plaisir. J’ai eu mal pour mes quadriceps et mes jambes :-)))

Sans doute parce que je suis super motivé, j’ai eu envie d’aller courir au lieu de me reposer après la séance de hier soir. Je ne comprends plus rien dans cette histoire !!!

Vers 15h, je me suis dirigé au bois de Vincennes avec mon Camel bag et mes chaussures de trail pour une sortie longue course/marche de 2h10 :

1) Un footing de 40 minutes rapide avec une longue descente dès le début.
2) 1h uniquement à enchaîner des montées et descentes avec escaliers. Les 20 premières minutes avec cette côte un peu trop raide m’ont bien cassé.
3) 25 minutes de marche rapide où j’en ai profité pour manger et boire dans les montées.
4) Pour bien finir, 5 minutes de footing rapide !!!


J’étais super content d’avoir fait cette sortie longue qui a tout de même bien fait chauffé mes quadriceps et jambes !!!

Maintenant, j’évite d’en faire trop étant donné l’intensité. En plus, j’ai envie de faire la dernière séance de demain pour l’allure spécifique Semi Marathon de Paris en ayant encore de la puissance dans les jambes pour faire une bonne séance.

A très bientôt ;-)

Ronald Tintin

vendredi 26 février 2010

Semi-marathon de Paris 2010 : Ronald Tintin sur le semi pour boucler l'hiver en douceur !!!

Hello très chères lectrices et chers lecteurs !!! ;-)

La 18e édition du Semi-Marathon de Paris aura lieu dimanche 7 mars 2010.

Je serai présent lors ce grand premier événement sportif de l’année 2010 à Paris pour me promener dans le bois de Vincennes et l’Est de Paris pendant 21 km !!!

Pour plus d’information :

http://www.semideparis.com


A très bientôt,

Ronald Tintin

mercredi 24 février 2010

Eco-Trail de Paris : Ce soir, il y avait la pluie et le vent, mais c’était bien sympa de : 2 x (500 +300 +500 + 300 +500) avec le club !!! Cela m’a fait plaisir de voir la fin en finissant bien.

Hello à toutes et tous !! ;-)

Après le footing de 1h45 de lundi avec des côtes et escaliers pour faire travailler les quadriceps, c’était un peu laborieux au début.

Ce soir, il y avait la pluie et le vent, mais c’était bien sympa de : 2 x (500 +300 +500 + 300 +500) avec le club !!! Cela m’a fait plaisir de voir la fin en finissant bien. Actuellement, je n’ai pas de raison pour ne pas trouver la course à pied très agréable :-)

Après un footing rapide de 45 minutes avec mon Camel bag et des éducatifs, j’ai fait la séance régulièrement:

- 300 m : en 56’’
- 500 m : en 1’40’’



Avec la pluie et le vent, c’était cool de courir sur la piste !!!

A bientôt,;-)

Ronald Tintin

dimanche 21 février 2010

Eco-Trail de Paris : 2h10 de footing rapide (sans boire évidemment) avec 45 minutes d’accélération à allure semi marathon de Paris !!! :-)

2h10 de footing rapide (sans boire évidemment) avec 45 minutes d’accélération à allure semi marathon de Paris. C’est agréable de pouvoir courir en ayant les jambes en feu. Je lutte contre moi-même et surtout les éléments naturels !!! Malgré tout, je pète toujours le feu :-)

Au lieu d’aller faire une sortie course-rando qui ne me sert à rien parce que je vais pas faire de la randonnée pendant l’Eco Trail de Paris, j’ai tout simplement fait un footing rapide de 2h10.

A 9h35 du matin, j’ai un footing rapide de 24 minutes avec mon Camel Bag (13,5-14 km/h) pour aller au bois de Vincennes.

Comme je savais que j’allais faire une accélération à allure semi marathon de Paris (15 km/h), j’ai déposé mon Camel bag au vestiaire qui est tout de même bien lourd.

Après avoir couru 40 minutes avec l’entraîneur de l’Athlétique Cœur de Fond, j’étais content de revoir mon grand et aimable JC qui reprenait doucement la course !!! :-) Nous nous sommes embrassés, et puis j’ai fait une accélération pour retrouver les autres coureurs. Une véritable joie !!! :-)

Sans plus tarder, l’entraîneur a donné le départ pour l’accélération à allure semi marathon de Paris. Au début, je devais faire que 30 minutes d’accélérations, mais j’ai perdu les autres coureurs. J’ai continué pour faire 45 minutes. Ce n’est pas malin !!!

Ayant retrouvé les mêmes sensations dans les jambes que quand j’ai couru avec mon Camel bag au début, j’ai donc terminé cette sortie longue à 15 km, voire plus parce que c’est plus facile pour moi sans mon sac.

En tout cas, je me suis « fait mal », mais je suis content de courir. C’est vrai que je ne cours pas que pour moi et que cela me motive de toujours penser à ma superbe belle promesse que j’ai faite.


MOI, JE PENSE MAINTENANT À MA SUPERBE BELLE PROMESSE que je dois tenir ! C’est sans doute cela qui explique en partie pourquoi je suis content de courir et que je pète le feu !!!

Grâce à la promesse faite à la jeune fille, je change tout parce que cela vaut la peine que je « me fasse mal » pour réaliser ce qu’elle attend de moi… :-)

Et puis, je n’oublie pas non plus toutes les autres personnes qui m’encouragent et envers qui j’ai un minimum d'obligation de résultat…


A très bientôt,

Ronald Tintin

samedi 20 février 2010

ECO TRAIL DE PARIS 2010 : Encore 1 mois, et super motivé !!! :-)

Vendredi 19 février 2010

Vers 18h50, j’ai pris mon Camel bag pour aller au bois de Vincennes. .J’ai fait 1 h de footing rapide. Avec mon Camel bag, j’arrive à courir seulement à 13,5-14 km/h.

Pour lancer la machine, j’ai fait 3 accélérations de 100 m. J’ai fait exprès de courir à des allures rapides pour être fatigué avant la séance avec l’Athletic Cœur de Fond: Malgré tout, cette séance s’est bien passé puisque je suis allé au bout. Je respire avec aisance. Il y a que les 2000 m que je trouvais longs.

1000 m en 3’35’’
1500 m en 5’45’’
2000 m en 7’40’’
1500 m en 5’44’’
1000 m en 3’40’’


Il suffit que je pense à ma promesse faite à cette jeune personne et j’oublie cette sensation désagréable au niveau des jambes !!!
Pendant cette séance, je n’ai pas eu besoin de forcer !!! J’ai les mêmes sensations au niveau des jambes que quand je marche.

Voilà ce que j’ai pu faire en « me faisant mal ». Là aussi, cela fait longtemps que je n’avais pas fait une telle séance. Cela ne m’a pas tué !!! :-))

A très bientôt,

Ronald Tintin

lundi 15 février 2010

ECO TRAIL DE PARIS : plus que 5 semaines et ça chauffe !!! :-)

Hello à toutes et tous ;-)

Partant du principe que tout le monde a mal pendant une course et peu importe le niveau. Il n’y a donc pas de raison pour que je refuse de « me faire mal ». Du coup, dès que je cours, je ne fais que de la résistance en me disant que TOUT VA LE MOINS MAL POSSIBLE parce que cela ne peut que fait mal !

C’est sans doute pour cela que je cours dans des conditions extrêmes. Que je cours sans boire ou sur la neige avec le froid, cela ne m’empêche pas de courir comme bon me semble. Je commence à « me faire mal » comme tout le monde. C’est donc super cool cette égalité dans l’effort !!! :-)

MON OBJECTIF : C’est de faire le SEMI MARATHON DE PARIS (7 mars 2010) parce que cela fait longtemps que je n’ai plus couru sur la route. Ce sera l’occasion de voir si je ne suis pas devenu trop lent lors d’une course officielle après avoir faire du long. Et bien évidemment, mon ambition sera de faire l’ECO TRAIL DE PARIS (20 mars 2010) en prenant des risques parce que la vie est dangereuse. Du moment que j’ose, je ne regretterai rien parce que j’aurai joué le jeu ! De nos jours, je ne suis pas à l’abri de me prendre une grosse claque ou d’avoir de la sueur froide pendant une course.

Avant je restais bien au chaud dès qu’il faisait froid parce que je déteste l’hiver. Maintenant, cela ne me fait pas peur de courir dans la neige avec une température négative. Je suis content de courir dans ces conditions parce que cela me fait travailler ma résistance. Bref, j’arrive même à me demander :
« Où est la limite entre l’humain et la machine ? Que m’est-il arrivé ?»

Heureusement qu’il me reste encore le sourire et l’autodérision qui m’empêchent toujours de trop me prendre au sérieux quand il s’agit de courir. Ha ha ha !!!


Jeudi 11 février 2010

A 5h30 du matin, footing de 1h15 sur la neige à – 4° C au bois de Vincennes ! C’est super monstrueux, mais je trouve ça trop délirant et je pète le feu !!! :-)))


Ce n’est pas l’envie qui me manque, mais je n’ai franchement pas le temps de courir. Comme il ne me reste que le matin tôt, je fais avec ce que j’ai.

Ce matin en me réveillant à 5h, j’ai un peu hésité en regardant par la fenêtre à aller courir parce que je ne pouvais pas courir longtemps. Puis, je me suis dit :
- Même si je cours peu. L’essentiel, c’est l’intensité.

J’ai donc enfilé mes gants, mon bonnet, mes chaussures de trail et mon Camel bag pour aller courir au bois de Vincennes. C’était une très bonne occasion pour tester ma nouvelle lampe frontale.

Comme je suis maintenant habitué à courir à jeun et sans boire, je trouve encore très sympa le fait de courir dans la neige et dans le froid. Un vrai divertissement !!!

De toute façon, c’est super simple !!! Pour ne pas avoir froid, je devais courir vite. Question de bon sens ! :-)

J’ai donc fait que 1h15 avec des petites accélérations pour terminer par une montée. Courir dans ces conditions me stimule c’est super plaisant !!!

Vers la fin de footing où je devais me dépêcher pour rentrer, un gentil monsieur me lança :
- C’est très bien que tu t’entraînes le matin. Cela va te servir pour le marathon.

Très curieux, j’ai ralenti un peu pour lui demander :
- Tu cours toi aussi ?
Il m’a répondu que cela fait déjà 20 ans qu’il est marathonien. Comme moi, il court le matin parce qu’il n’a pas le temps après. Trop cooool alors !!!

L’avantage de courir le matin est que cela fait du bien à l’esprit. Après une bonne douche, je pète le feu pour mon travail :-)

En courant un peu ce matin et avec au moins une séance de VMA demain, je pense pouvoir faire 3 séances cette semaine même si c’est peu.


Vendredi 12 février 2010

1h45 de footing avec des escaliers + côtes des cimetières. C’est super effrayant de courir le soir dans la forêt seul.

Vers 19h10, j’ai pris mon Camel bag pour aller au bois de Vincennes. C’était plutôt intéressant parce que j’ai mis le même temps pour faire ces 5 km en 22’ que quand le sol est sec.

Depuis un moment maintenant, mes petits footings sont plus animés. Je fais la course avec le bus. Quand je me regarde dans le miroir sur le chemin, j’ai bien remarqué la différence de cadence. Alors qu’il fait très froid, j’ai chaud et mes jambes sont en feu !!!

Ne pouvant pas faire du VMA longue parce que la piste était impraticable, j’ai donc fait :
- footing de 53 minutes pour arriver à la côte des cimetières
- 30 minutes de côtes + escaliers
- Puis, je me suis dépêché pour sortir du bois avec la peur au ventre.

Heureusement que j’ai ma lampe frontale parce que ce n’est très rassurant de courir dans la forêt avec la neige et le froid. Par 2 fois, j’ai sursauté en voyant 2 chats. J’aime pas voir cet animal la nuit parce qu’il me fait penser à un monstre avec ses yeux. Un peu sous les nerfs, j’ai murmuré :
« Saleté d’animal ! »

Etant donné le froid et l’intensité de ce footing, j’ai trouvé 1h45 très bien. Ce soir, j’avais envie d’être au chaud et je me suis dit :
- Ce n’est plus une question de courir par passion, mais j’essaye de résister au froid.


Dimanche 14 février 2010

Footing de 2h15 avec une belle côte et des accélérations violentes sur la neige et un beau temps froid. Que ce fut agréable de courir dans le bois sous le soleil !!! :-)

Sorti de chez moi à 9h35 du matin, j’étais ravi de filer au Bois de Vincennes avec mon Camel bag.

La vitesse étant tout de même élevée pour un footing cool, les jambes chauffaient déjà parce que j’ai tout simplement reproduit les sensations que j’éprouve pendant les séances de VMA ou quand j’attaque une montée longue. Bref que de la résistance !!!

- 21 minutes de footing rapide pour arriver au bois de Vincennes
- 1h20 avec des escaliers, une côte de 500 m qui est censée être raide et des accélérations violentes.
- Footing rapide avec une accélération très violente sur le dernier kilomètre.

Par moment, j’ai un peu peur pour ceux qui tente de me suivre. Mais bon, ils ont l’occasion de varier la vitesse et c’est toujours bien de finir très vite en mode vitesse :-)

TOUT VA VRAIMENT LE MOINS MAL POSSIBLE pour moi et cela fait plaisir de voir la fin de chaque séance parce que ça fait super mal au niveau des jambes.

Je vais essayer d’ajouter une sortie longue pour faire 4 séances cette semaine.


A très bientôt ;-)


Ronald Tintin

jeudi 11 février 2010

A 5h30 du matin, footing de 1h15 sur la neige à – 4° C au bois de Vincennes ! C’est super monstrueux, mais je trouve ça trop délirant et je pète le feu !!! :-)))

Ce n’est pas l’envie qui me manque, mais je n’ai franchement pas le temps de courir. Comme il ne me reste que la matin tôt, je fais avec ce que j’ai.

Ce matin en me réveillant à 5h, j’ai un peu hésité en regardant par la fenêtre à aller courir parce que je ne pouvais pas courir longtemps. Puis, je me suis dit :
- Même si je cours peu. L’essentiel, c’est l’intensité.

J’ai donc enfilé mes gants, mon bonnet, mes chaussures de trail et mon Camel bag pour aller courir au bois de Vincennes. C’était une très bonne occasion pour tester ma nouvelle lampe frontale.

Comme je suis maintenant habitué à courir à jeun et sans boire, je trouve encore très sympa le fait de courir dans la neige et dans le froid. Un vrai divertissement !!!

De toute façon, c’est super simple !!! Pour ne pas avoir froid, je devais courir vite. Question de bon sens ! :-)

J’ai donc fait que 1h15 avec des petites accélérations pour terminer par une montée. Courir dans ces conditions me stimule c’est super plaisant !!!

Vers la fin de footing où je devais me dépêcher pour rentrer, un gentil monsieur me lança :
- C’est très bien que tu t’entraînes le matin. Cela va te servir pour le marathon.

Très curieux, j’ai ralenti un peu pour lui demander :
- Tu cours toi aussi ?
Il m’a répondu que cela fait déjà 20 ans qu’il est marathonien. Comme moi, il court le matin parce qu’il n’a pas le temps après. Trop cooool alors !!!

L’avantage de courir le matin est que cela fait du bien à l’esprit. Après une bonne douche, je pète le feu pour mon travail.

En courant un peu ce matin et avec au moins une séance de VMA demain, je pense pouvoir faire 3 séances cette semaine même si c’est peu.

Ronald Tintin

mardi 9 février 2010

ECO TRAIL DE PARIS : Préparation semaine 2

Cette semaine, j’ai couru 3 fois avec l’entraîneur de l’Athletic Cœur de Fond. Comme je fais un peu de renforcement musculaire et je marche pour récupérer les autres jours parce que je manque de temps pour aller faire un circuit en côte. Je réduis le volume et j’augmente l’intensité de l’effort parce que je pense que c’est juste une question de résistance.

En courant sans boire, je me sens mieux et je cours l’esprit libre. En réalité, boire ne m’a jamais réussi pendant une course et je devais trouver une solution si je voulais avoir une petite chance le jour de la course. C’est donc moins difficile pour moi de courir sans boire !!!
En attendant, je n’ai rien trouvé de mieux que de courir en me privant de liquide parce que mon corps n’apprécie pas du tout. Ce n’est peut-être pas l’idéal, mais je sais que c’est mal pour mon bien-être pendant que je cours. Je serai sans doute moins performant sans boire, mais au moins je pourrai courir en restant à l’écoute de mon corps.
Bref, ma seule grande difficulté à surmonter reste mon ventre pendant une course ! Le gros délire quoi !
Comme l’atteste l’entraînement, me faire un peu mal en résistant ne va pas me tuer et je serai peut-être récompensé de mes efforts cette fois pendant l’Eco Trail, mais je trouve bien le fait de ne pas pouvoir avoir des certitudes sur le résultat.

Mercredi 3 février 2010

SEANCE DE VMA courte : 10 x 350 m = 3500m

Après un footing bien sympa de 50 minutes (qui sera sans doute l’allure de ce trail) avec mon Camel back, j’étais bien chaud pour ma série. D’ailleurs, j’avais attendu cela toute la journée en me disant :
- Cela va être cool !!!

Après la 5ème 350 m, cela était moins marrant. Juste à peine le temps de récupérer, je devais repartir.

Pour l’instant, c’est encore lent ! J’ai fait les 10 x 350 m entre 1’04’’ et 1’06’’.

La vrai satisfaction est d’avoir terminé la séance et que j’ai récupéré très vite, mais ce n’est pas vraiment de la vitesse .

Vendredi 5 février 2010

Très belle séance de VMA LONGUE: 2 x (1000+1200+1000) avec l’Athletic Cœur de Fond !!!

SÉANCE VMA LONGUE: 2 x (1000+1200+1000) = 6400m

Vers 19h10, j’ai pris mon Camel back pour me rendre au Bois de Vincennes. Après un footing de 43 minutes, j’étais déjà très chaud pour la séance.

Sachant que les 1200m vont beaucoup me ralentir, je pensais faire les 1000 m en 3’45’’. Au final, c’était beaucoup mieux malgré mes baisses de régime sur les 1200m :

1000 m : 3’32’’
1200 m : 4’21’’
1000 m : 3’34’’
Alors que je n’étais qu’à la moitié, je me dis qu’il va falloir reproduire la même chose. Aie !

1000 m : 3’34’’
1200 m : 4’19’’
1000 m : 3’33’’

Le dernier 1000 m a été celui que j’ai le plus apprécié. Cela m’a fait plaisir de ressentir les mêmes sensations au niveau des jambes lorsque je fais des côtes.

Bien évidemment que je m’entraîne pour l’ECO TRAIL DE PARIS, mais je pense aussi faire le SEMI MARATHON De Paris dans le but de courir pour un enfant de l’Association Laurette Fugain.


Dimanche 7 février 2010

Très belle sortie longue de 2h02’, sans boire ! Je n’ai pas fait des côtes et escaliers, mais c’était vraiment géniale cette petite accélération de 1h ! Après les 5,4 km en 20’11’’, j’ai gardé le même rythme pendant les 39 autres minutes !!! :-)

A 9h35 du matin, j’ai pris mon Camel bag pour aller au bois de Vincennes.
25 minutes après, j’ai retrouvé l’entraîneur de l’Athletic Cœur de Fond pour le footing de 1h30.

Après 35 minutes à explorer le bois de Vincennes, c’était parti pour l’accélération à allure marathon. Quelle ambiance de folie !!!

Parti avec 5 gars qui courent très vite, nous avons commencé comme si c’était du sprint. Ha ha ha !

Au bout de 2,5 km, j’ai stabilisé la vitesse à 3’55’’ /km pour courir tranquillement à un rythme qui ne me fatigue pas.

Je n’ai pas bu pendant ce footing et je n’y pense même pas ! En effet, je me suis contenté de courir en respirant et en étant très détendu.
Parfois les jambes chauffent et deviennent lourdes, mais je me dis :
- C’est normal et c’est la preuve que je m’entraîne avec sérieux.

Après ces 2h02’ de footing, j’ai attendu sagement le bus pour rentrer chez moi parce que c’était largement suffisant étant donné l’intensité.

Quand je suis arrivé chez moi, j’avais un appétit de loup ! Ha ha ha !

Le ventre rempli, je me suis installé derrière mon ordinateur pour écrire vers 13h30. Pour la première fois depuis que je cours, j’ai dû d’abord aller m’allonger un peu.

Après ce petit repos, je suis très étonné de voir que j’ai récupéré comme si je n’avais rien fait avant.
Cela apporte des éléments de réponse à mes 2 grandes questions :
« Suis-je capable de fournir des efforts intenses et prolongés ? Puis-je récupérer très vite pour enchaîner avec la même intensité sans faiblir ? »

Bien au-déla de la course à pied, je me passionne pour le corps humain et ses capacités à s’adapter. J’expérimente les choses pour essayer de comprendre.

A très bientôt ;-)

Ronald Tintin

dimanche 7 février 2010

Très belle sortie longue de 2h02’, sans boire ! C’était vraiment cool cette petite accélération de 1h !!!

Très belle sortie longue de 2h02’, sans boire ! Je n’ai pas fait des côtes et escaliers, mais c’était vraiment géniale cette petite accélération de 1h ! Après les 5,4 km en 20’11’’, j’ai gardé le même rythme pendant les 39 autres minutes !!! :-)

A 9h35 du matin, j’ai pris mon Camel bag pour aller au bois de Vincennes.
25 minutes après, j’ai retrouvé l’entraîneur de l’Athletic Cœur de Fond pour le footing de 1h30.

Après 35 minutes à explorer le bois de Vincennes, c’était parti pour l’accélération à allure marathon. Quelle ambiance de folie !!!

Parti avec 5 gars qui courent très vite, nous avons commencé comme si c’était du sprint. Ha ha ha !

Au bout de 2,5 km, j’ai stabilisé la vitesse à 3’55’’ /km pour courir tranquillement à un rythme qui ne me fatigue pas.

Je n’ai pas bu pendant ce footing et je n’y pense même pas ! En effet, je me suis contenté de courir en respirant et en étant très détendu.
Parfois les jambes chauffent et deviennent lourdes, mais je me dis :
- C’est normal et c’est la preuve que je m’entraîne avec sérieux.

Après ces 2h02’ de footing, j’ai attendu sagement le bus pour rentrer chez moi parce que c’était largement suffisant étant donné l’intensité.

Quand je suis arrivé chez moi, j’avais un appétit de loup ! Ha ha ha !

Le ventre rempli, je me suis installé derrière mon ordinateur pour écrire vers 13h30. Pour la première fois depuis que je cours, j’ai dû d’abord aller m’allonger un peu.

Après ce petit repos, je suis très étonné de voir que j’ai récupéré comme si je n’avais rien fait avant.
Cela apporte des éléments de réponse à mes 2 grandes questions :
« Suis-je capable de fournir des efforts intenses et prolongés ? Puis-je récupérer très vite pour enchaîner avec la même intensité sans faiblir ? »

Bien au-déla de la course à pied, je me passionne pour le corps humain et ses capacités à s’adapter. J’expérimente les choses pour essayer de comprendre.

A très bientôt ;-)

Ronald Tintin

samedi 6 février 2010

Très belle séance de VMA LONGUE: 2 x (1000+1200+1000) avec l’Athletic Cœur de Fond !!!

Hello très chères lectrices et lecteurs !!

SÉANCE VMA LONGUE: 2 x (1000+1200+1000) = 6400m

Vendredi 3 février 2010

Vers 19h10, j’ai pris mon Camel back pour me rendre au Bois de Vincennes. Après un footing de 43 minutes, j’étais déjà très chaud pour la séance.

Sachant que les 1200m vont beaucoup me ralentir, je pensais faire les 1000 m en 3’45’’. Au final, c’était beaucoup mieux malgré mes baisses de régime sur les 1200m :

1000 m : 3’32’’
1200 m : 4’21’’
1000 m : 3’34’’
Alors que je n’étais qu’à la moitié, je me dis qu’il va falloir reproduire la même chose. Aie !

1000 m : 3’34’’
1200 m : 4’19’’
1000 m : 3’33’’


Le dernier 1000 m a été celui que j’ai le plus apprécié. Cela m’a fait plaisir de ressentir les mêmes sensations au niveau des jambes lorsque je fais des côtes.

Bien évidemment que je m’entraîne pour l’ECO TRAIL, mais je pense aussi faire le SEMI MARATHON De Paris dans le but de courir pour un enfant de l’Association Laurette Fugain.

A très bientôt ;-)

Ronald Tintin

mercredi 3 février 2010

Séance VMA courte de 10 x 350 m = 3500m ! Cela fait du bien quand c’est le dernier et je reviens progressivement sur la piste !!! ;-)

Très souriant, surtout que je me suis bien reposé lundi et mardi, j’attendais avec impatience la séance de VMA courte.

Vers 19h10, j’ai juste le temps de prendre mon Camel bag pour aller au bois de Vincennes. Pour la même distance, je mets 4minutes de moins maintenant. De quoi être un peu content !!!

Après 45 minutes de footing, j’étais toujours impatience de faire la séance de VMA 10 x 350 m = 3500m avec l’Athletic Cœur de Fond !!! ;-)

Trouvant que ce n’est rien sur le papier, je me suis dit que cela va être facile. Ha ha ha !

Au final, ce n’était pas terrible parce que j’ai fait les 10 x 350 m qu’entre 1’04’’ et 1’06’’. Aie !

Il est vrai que j’ai beaucoup perdu en vitesse, mais j’ai gagné en endurance. Bref, cela s’équilibre.

A très bientôt ;-)

Ronald Tintin