Nombre total de pages vues

vendredi 29 janvier 2010

ICE TRAIL (30 km avec 800m D+) : « Goût amer dans la boue glissante… »

Type de l’événement : Trail de 30 km avec 800m D+
Date et heure : dimanche 24 janvier 2010 à 9h
Lieu : Dans la forêt de Carnelle (95 - Saint-Martin-du-Tertre)

Hello les ami(e) s de moi !! ;-)

Je n’ai pas eu le temps de donner de mes nouvelles, mais je reviens!!! ;-) J’avoue que j’avais commencé à m’endormir en faisant du long jusqu’à oublier la vitesse. Dur le retour, surtout pendant le froid qui m’empêche de reprendre la vitesse qui me permettra de prendre plus de risque. Aie !

N’ayant toujours pas fait le CR pour les 24h de Paris Téléthon, j’ai donc voulu rattraper le coup avec le 30 Km de l’ICE TRAIL, mais ce n’était pas si facile!!! Là aussi, j’avais oublié que dans le peloton de tête que je ne pouvais pas courir sans être dérangé. Cela me perturbe toutes ces ondes négatives.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas fait du trail. Pour cette 1ère course de l’année 2010, ce fut « A FUCKING BAD RACE ».avec toute cette boue. L’ambiance de l’ICE TRAIL ne m’a pas plu parce que je déteste courir dans la boue. A force de me focaliser sur elle, j’ai bien souvent clamé à voix haute :
- J’en ai marre. Je marche même si cela ne se fait pas. Je ne sais pas courir !

Heureusement que j’avais pris ce trail pour une bonne séance de sortie longue dans le cadre de l’ECO TRAIL PARIS. Je suis allé super cool avec toute cette boue en revenant à l’objectif initial qui était de faire travailler les quadriceps sur un circuit vallonné assez long.

Déjà que j’allais salir mes jolies chaussures de trail, j’ai donc laissé mes lunettes de soleil dans mon sac pour cette fois. Avec mes yeux, c’est dur de courir sans mes lunettes qui les protègent!!!

Ayant pris l’habitude de faire du long, c’est perturbant de toujours voir du monde sur ces 30 km. A part la boue qui m’a écoeurée, l’ICE TRAIL est un trail très roulant et sympa !

C’est tout de même une expérience assez sympa parce que je n’avais jamais couru dans la boue avant ce trail. Cela m’a contrarié parce que j’ai fait une superbe grosse connerie. Je me suis dit en me cognant la tête et en rigolant :
- Tu es trop super bête mon gars. Où avais-je la tête ? Ha ha ha !

Rien n’est simple quand je cours, mais c’est un soulagement de franchir la ligne d’arrivée parce que c’est le seul objectif d’une course.

Qui aimerait réellement courir dans la boue sachant que ça glisse et te freine ?

L’ICE TRAIL – le goût amer dans la boue glissante

D’habitude, je me réveille à 5h du matin sans problème. Cela m’a agacé de sortir de mon lit à 6h du matin pour aller prendre le train pour l’ICE TRAIL. C’est rare qu’il ne m’arrive pas des mésaventures le jour d’une course ! On va dit que c’est la faute du Destin...

La suite est sur le site de Super Professeur

Ronald Tintin ;-)
Enregistrer un commentaire