Nombre total de pages vues

mercredi 29 octobre 2008

Marathon de Nice-Cannes : Dimanche 26 octobre


Sortie longue

Ce n’était pas vraiment la forme car toujours un peu malade. Vers 9h, je suis allé fait une sortie longue (2h30) avec la grande famille CLM sur parcours très varié avec une FCM de 141 BPM.


J’ai parfois mal à la cuisse droite, mais c’est peut-être un peu normal avec l'accumulation des séances.

Je suis incapable de savoir comment ça va se passer. Mais, je ferai avec les moyens du bord le jour de la compétition.


Marathon de Nice-Cannes : Samedi 25 octobre 2008


Séance Seuil

A 6h du matin, j’étais plutôt soulagé de voir que c’était la dernière grosse séance seuil.

Toujours aussi malade mais si j’ai retrouvé l’usage de ma voix, j’ai fait 25’ de footing avec une FCM de 141 BPM. Ensuite, j’ai commencé les 4 fois 4000 m en 22’08’’ :
21’58’’
21’56’’
21’57’’
21’54’’

Des sensations bonnes au niveau des jambes. Après les 3’ de pause, je me sentais un peu lourd.


samedi 25 octobre 2008

Marathon de Nice-Cannes : Mardi 21 octobre 2008


Séance V.M.A


A 6h du matin, il faisait encore nuit. Il pleuvait des cornes. Au milieu des feuilles mortes et dans un silence inquiétant, j’étais motivé pour la séance.
Après 25’ d’échauffement et des exercices éducatifs, je commençais les 2 séries de 8 fois 300m en 1’01’’/ 48’’ :
1ère série : 1’04’’/ 1’03’’/ 1’03’’/ 1’04’’/ 1’03’’/ 1'04’’/ 1’04’’/ 1’03’’
Pause de 3’ où je trottinais.

2ème série : 1’03’’/ 1’04’’/ 1’04’’/ 1’04’’/ 1’03’’/ 1’04’’/ 1’04’’/ 1’03’’


Sous la pluie, c’est très désagréable de s’entraîner. En tout cas, j’ai fait ma séance avec des jambes qui ont bien encaissées.


Ce n'est pas la grande forme car j'ai la crève. Heureusement qu'il ne reste que moins de 3 semaines pour le marathon de Nice-Cannes.


lundi 20 octobre 2008

Préparation Nice-Cannes : Dimanche 19 octobre 2008


Sortie longue ( 2h15')


Il faisait un peu froid ce matin en attendant le bus ce matin. J’avais RDV avec des CLM pour faire ma sortie longue. Pour changer un peu du bois de Vincennes, nous nous sommes rendus à Verrières le buisson.

Au final, j’ai couru pendant 2h23 avec une FCM moy de 142 BPM où j’ai eu l’occasion de découvrir une nouvelle forêt et le parc des Sceaux. Que du bonheur de respirer de l’air pur !

C’était avant tout une séance d’endurance et par moment j’étais très prudent parce que je ne connaissais pas le chemin. J’ai bien apprécié les côtes et la dernière partie de la sortie.


samedi 18 octobre 2008

Préparation Nice-Cannes : Samedi 18 octobre 2008



Séance Seuil (113’)

A 6h du matin, j’ai bu un verre d’eau avant de commencer la séance du jour. Il n’y avait pas l’ombre d’un chat.

Après cet échauffement de 25’ avec une FCM de 142 BPM, j’ai pris du temps faire mes exercices éducatifs. 5’ après, j’ai entamé mes 3 fois 5000m en 22’04’’/repos 3’’ entre les fractions :
21’56’’
21’54’’
21’56

J’avais l’impression que le temps ne passait pas, mais j’avançais et je vérifiais où j’en étais à chaque 620 m. Je n’ai pas cherché à accélérer et la FCM moy s’était stabilisé à 165 BPM.

Au niveau des jambes, j’ai des bonnes sensations. La respiration peut encore aller et je ne me sens pas fatiguer.
Après les 3’ de repos, il faut repartir! Je trouve que c’est plus facile de faire 15km sans s’arrêter que de faire 5 fois 5000 m avec 3’ de repos entre chaque. Cela casse un peu le rythme. C’est peut-être aussi le but ?

Demain, c’est sera une sortie longue de 2h15’ et ce ne sera que de l’ENDURANCE à vitesse réduite.

Ronald Tintin

Préparation Nice-Cannes : Mercredi 14 octobre 2008


Séance V.M.A


A 6 h du matin, j’étais particulièrement content, suite à ce 20 km de Paris, de me retrouver aux Buttes Chaumont. Je suis plus que jamais motivé…et la confiance est là.

Après un échauffement de 25’ avec une FCM moy de 145 BPM, j’ai commencé mes 2 séries de 7 fois 400 m en 1’25’’ :
Série 1 : 1’24’’/ 1’23’’/ 1’23’’/ 1’24’’/ 1’23’’ / 1’24’’/ 1’24’’
Pendant les 3’ de pause, j’ai trottiné. J’en ai profité pour saluer ces jeunes femmes courageuses qui s’entraînaient aussi !!!

Série 2 : 1’25’’/ 1’23’’/ 1’23’’/ 1’24’’/ 1’24’’/ 1’23’’/ 1’24’’

Vraiment de très bonnes sensations au niveau des jambes. Par moment, je ne touche plus le sol. C’est tout de même hallucinant cette sensation de vitesse !
Cela étant dit, ce n’est jamais très marrant une séance de V.M.A, mais ce n’est pas la mort non plus.

Moi, je veux me comporter comme un sportif pour ne pas décevoir ceux qui croient que j’ai du potentiel et m’encouragent, lors du marathon du 9 novembre. Voilà pourquoi je m’entraîne sérieusement et persévère pour franchir un cap.

Ronald Tintin

lundi 13 octobre 2008

Ronald Tintin au 20 KM DE PARIS 2008 : Une superbe balade !!!


Ronald Tintin au 20 KM DE PARIS 2008 : Que du plaisir !!!

A 6 h00 du matin, je me suis levé le cœur joyeux à l’idée de retrouver le 20 KM DE PARIS. Il faisait un temps radieux pour courir.

Pour des raisons de bon sens et pour rester fidèle à ma parole, j’avais décidé de ne pas partir avec les premiers (SAS préférentiel moins de 1h21) car mon objectif principal est Nice-Cannes (9 novembre 2008). Je suis donc parti plutôt avec les derniers car je ne risquais pas d’être imprudent. Du début jusqu’à la fin de cette magnifique balade, je n’ai donc fait que doubler des concurrents avec le sourire et par moment je les encourageais à me suivre.

Pendant tout le parcours, je me suis tout simplement régalé. Moi, je voulais juste courir avec le sourire en étant le plus naturel possible. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait.
Je me suis juste contenté de garder la même allure sans forcer. J’ai eu le temps de contempler le paysage et de saluer les spectateurs par moment.

Le film de la course :

Les 2 premiers km, j’étais avec des coureurs qui avaient pour objectif 1h40. La galère quoi ! Je mettrais un peu plus de 6 minutes au km, mais ça m’a servi d’échauffement.
Juste avant d’arriver à un virage au 2ème km, JC qui m’accompagnait me dit ;
- Après le virage, tu pars sans moi si tu veux faire 1h34-01h40.
- Ok ! On se voit à l’arrivée. Répondis-je en continuant la course avec Gege92.

Je suis aussitôt passé en mode footing accéléré, histoire d’assurer juste le minimum, du 3ème au 20ème km :
Km 5: 24 minutes
Km 10: 46 minutes
Km 15: 1h10
Km 20 : 1h29.

J’ai bien aimé la vue de la Tour Eiffel, le fait de courir sous les tunnels, les montées et descentes !!! Bref, je me suis fait plaisir et j’ai failli éclater de rire par moment. Pour moi, c'était tout simplement comme dans un jeu video.

J’en ai aussi profité pour tester quelques paramètres pour le marathon. Au 5, 10 et 15 km, j’ai pris 2 gorgées d’eau sucrée. Cela m’a ni donné mal au ventre et des points de côtés avec l’envie de vomir.

Enfin, cela m’a rassuré de voir que mon gadget est toujours aussi imprécis en ce qui concerne la distance. Au bout des 20 km, il m’affichait 16,15 km (comme je l’avais déjà remarqué pendant l’entraînement sur des distances bien déterminées). Cela devenait vraiment inquiétant !

Bref, pendant cette course, j’ai eu du plaisir et cela me motive pour la suite de la préparation de Nice-Cannes. Mais, je ne me prends pas la tête ! J’avance lentement, mais sûrement et avec le sourire en bonus.

C’est toujours sympa de se faire prendre en photo à l’arrivée et surtout d’être bien frais en ayant l’envie de continuer encore. Que je pars en SAS préférentiel ou pas, cela ne change finalement pas grand chose !!!


Ronald = 100 % relax, 0 % no stress ! This is the way I am

L'écrivain et le marathonien Ronald Tintin

samedi 11 octobre 2008

Ronald Tintin au 20 KM DE PARIS : 12 octobre 2008


20 KM DE PARIS pour une belle balade !!!

Ronald Tintin sera bien présent au 20 km de Paris pour profiter de ce beau parcours.
Pour des raisons mystérieuses, il ne sera pas dans le SAS préférentiel 1 comme on s’attendait…

En tout cas, venez nombreux profiter de cette grande fête pour la 30ème édition de cette course. Faites-vous plaisir en tant que coureurs ou spectateurs, dimanche 12 octobre 2008.

mercredi 8 octobre 2008

Préparation Nice-Cannes : Mercredi 8 octobre 2008


Footing S/L

A 6h00 du matin, le temps était très agréable ! Quelle chance de m’être retrouvé dans mon jardin préférée…

J’ai couru pendant 1h16’avec une fréquence cardiaque de 148 pulsations. Ce n’était pas l’envie qui me manquait d’augmenter la cadence.

Dimanche, je serai présent au 20 km de Paris. Si je vais bien et que mes jambes ou autres ne font pas de caprice, je compte bien atteindre mon objectif.
Je sais bien que l’objectif principal est le marathon de Nice-Cannes, mais je ne veux pas faire de calculs.

Avec un peu de recul et en analysant mes courses, mon soucis n’est pas les entraînements mais bien le fait que je passe souvent plus de temps à contempler le paysage quand d’autres se donnent visiblement à fond.


J’ai juste eu de la chance pour le moment ! Si je veux m’améliorer car c’est ça l’enjeu, il faudra bien se concentrer à un moment…


L'Odysséa Paris 2008: Ronald Tintin au Royaume des tortues géniales !!!


Ce dimanche 5 octobre 2008 restera longtemps graver dans mon esprit !!! Ce fut une belle promenade au bois de Vincennes en compagnie de Barbie !!! Juste après avoir fait les 100 km de Millau, elle était présente lors de l’Odysséa pour la Cause.
L’Odysséa est une course très sympathique dont le but est de ramasser des fonds au profit de la lutte contre le cancer du sein chez la femme (première cause de mortalité en France).

A 8h30 du matin, après la Nuit Blanche à Paris, je me suis réveillé en douceur pour me rendre au Bois de Vincennes. Bah, c’est tout près de chez moi. Le hasard fait donc bien les choses.

Malheureusement pour moi, j’avais rendez-vous à 9h et le bus avait un peu de retard. C’est jamais très agréable d’attendre sous la pluie, d’autant plus qu’il faisait un peu froid. Ne voulant pas arriver à la bourre, je m’étais décidé à utiliser mes jambes…
Arrivé à destination quelques minutes plus tard, j’aperçu le bus en question qui pointait son nez. J’étais gravement vénère.
- Putain le bouffon ! Me dis-je en me secouant la tête avec un regard glacial pour lui exprimer mon mécontentement.

Grâce à ce footing, j’ai retrouvé la forme pour le reste de la journée.
De la station de metro au lieu où se déroulait la course, il fallait compter environ 10 minutes. Pendant ce lapse de temps, une femme d’âge mûre vint me voir avec un gros sourire :
- Tu as un tee-shirt rose !
- Bah, oui ! Répliquai-je aussitôt sans trop chercher à comprendre.
- J’imagine que tu vas faire aussi la course !

Porter un TS rose pour l’Odysséa est la norme. Ce n’est pas une obligation, mais je trouve que c’est bien pour la bonne Cause et de toute façon c’est le style !
La bonne femme me raconta que cela faisait 3 mois qu’elle avait repris la course à pied, que ça allait être son premier 10 km et qu’elle venait de s’inscrire pour le semi marathon de Paris 2009. De nature curieuse, mes questions fusaient à la vitesse de l’éclair et je regrattais presque de ne pas avoir eu mon carnet pour noter des détails croustillants. Juste avant de lui fausser compagnie avant de retrouver Barbie, je lui ai souhaité surtout d’avoir du plaisir…

A 9h30, j’ai enfin pris le départ avec Barbie pour le 10 km. Dès le 1 km en un peu plus de 6’, nous avons compris que nous étions bien partis pour être des tortues. Pour ma réputation, il aurait était préférable de ne pas mettre la puce car j’ai battu mon record de lenteur sur cette distance : 1h04’. Perso, je suis heureux d’être une tortue car j'étais surtout là que pour la bonne Cause.
C’était une très bonne expérience car je sais maintenant ce qui se passe pour ce qui sont derrières. Pendant que je papote et rigole lors de cette ballade, beaucoup semblent souffrir. Bravo à eux aussi!


A peine le 10 km terminé, nous nous sommes présentés pour le 5 km car nous n’étions pas là juste pour le 10 km ou le 5 km, mais pour le 10 km et le 5 km. C’est pour la bonne Cause !!!
Par contre, nous étions partis dans les premiers cette fois et c’était totalement différent. J’ai mal assuré vers la fin en faisant une petite accélération car Barbie est persuadée qu’il n’y aucune chance qu’on court ensemble dimanche au 20 km de Paris soi-disant que je cours beaucoup trop vite pour elle alors je me suis adapté à son allure, mais je pense qu’elle est encore fatigué à cause de son 100 km car elle ne s’arrête jamais.

Bref, j’ai fait les 2 courses de l’Odysséa pour la bonne Cause. C’était une belle balade dans le cadre de ma sortie longue et nous avons bien déliré. Cela fait du bien de courir lentement car je ne sais pas le faire et j’ai pris du plaisir.

Maintenant, je vais me concentrer sur le 20 km de Paris de dimanche car je compte bien atteindre mon objectif si je vais bien. J’ai l’obligation de courir vite mais avec un minimum de plaisir tout de même!

Ronald Tintin

lundi 6 octobre 2008

Préparation Nice-Cannes : samedi 4 octobre 2008


Séance Seuil

Aie ! J’aurais dû prendre mes gants ce matin. Il faisait vachement froid!
A 6h15, j’ai commencé par un échauffement de 25 minutes avec une FCM moy de 137 pulsations. J’étais seul autour du lac. Le silence régnait en maître et je me suis demandé:
- Qu’est-ce que je fous là ?
Sans trop m’éterniser sur les éducatifs, je me suis lancé sur les 3 fois 4000 m en 17’39’’ :
- 17’12’’
- 17’14’’
- 17’12’’

Je faisais donc 6 fois 620m en 2’40’’ et terminais fort sur les derniers 380 m.
Bah, je ne sais pas si c’est normal que la fréquence cardiaque soit de 166 pulsations.

En tout cas, j’étais content de finir cette séance et de me préparer pour ma journée de shopping.
Eh oui, c'est tout de même du sport! Tant que tu marches, tout va bien! Par contre, dès que tu dois faire la queue, tes jambes te rappellent qu'elles ont besoin de reposer. :-)

Ronald Tintin

dimanche 5 octobre 2008

Préparation Nice-Cannes : mercredi 1er octobre 2008


Séance de Footing S/L

A 6h du matin, le réveil était plutôt assez tranquille. Il faisait doux.J’ai couru pendant 1h avec une FCM de 145 pulsations.
Tout ne semble pas si mal.



Ronald Tintin

samedi 4 octobre 2008

Ronald Tintin à l'Odysséa Paris pour lutter contre le cancer du sein


L'écrivain et le marathonien Ronald Tintin sera présent à l'Odysséa Paris (10 km) au bois de Vincennes, dimanche 5 octobre 2008. C'est une course organisée au profit de la lutte contre le cancer du sein...

mercredi 1 octobre 2008

Préparation Nice-Cannes : mardi 30 septembre 2008


Séance V.M.A

J’étais débout bien avant la sonnerie de mon réveil.
Après 25 minutes d’échauffement avec une FCM de et des éducatifs, j’ai commencé les 12 fois 200 m :
39’’/38’’/38’’/39’’/39’’/39’’/38’’/38’’/39’’/39’’/38’’/39’’
J’ai poussé un grand ouf de soulagement à la fin du dernier 200 m car cela paraissait bien long.
J’ai des bonnes sensations au niveau des jambes et je me sens un peu plus à l’aise dans le gestuel.